Entendre l’appel de Dieu

Homélie du dimanche 24 mars 2019 – messe de 10h30 – 3ème dimanche du Carême, par le père Hugues

“Entendre l’appel de Dieu”

Je suis le figuier et je suis appelé par Dieu à porter du fruit. Fruits pour ma vie, fruits pour la vie de mes proches, fruits pour la vie du monde. Ex Moise.

Porter du fruit commence avec l’écoute. « écoute Israel » dit Dieu avant les commandement.

Et avant l’écoute il y a l’intervention libre de Dieu dans votre vie. Dieu intervient dans ta vie, L’intervention divine est une parole qui appelle, Appelle à quoi ? À la conversion en vue d’une mission

Comment me mettre en condition pour entendre la parole?

 

Dieu intervient dans votre vie

  1. Par la parole !
  • Une parole qui peut être un événement, ex « rema »
  • une parole d’une personne; l’appel de Lévi : « suis moi »; l’appel de ma conscience, ex l’appel du fils prodigue : « entrant en lui même »
  • Une parole de l’Ecriture : ex mère Teresa « j’ai soif » du Christ entendu sur le quai d’une gare;

Premier exercice : relire la semaine passée. quel(s) évènement(s), parole(s) m’ont marqué, pourquoi et qu’en ai je fait ?

  1. Aujourd’hui Le temps joue pour vous

Et la conversion est pour aujourd’hui, maintenant, pas demain.

« Seigneur je ne veux pas me convertir, changer, viens à mon aide ! »

 

Dieu vous appelle en vue d’une mission

  1. Nouveau nom :

Le nom dit la personne dans son etre même; vous avez des changements de nom célèbre dans la Bible : Abraham, père d’une multitude, s’appelait avant Abram; Pierre qui s’appelle avant sa rencontre avec Jésus Simon :

Jésus, l’ayant regardé, dit : Tu es Simon, fils de Jonas; tu seras appelé (kaleo) Céphas ce qui signifie Pierre

Jean Baptiste, qui devait s’appeler Zacharie comme son père et qui à l’appel de l’ange demande qu’il s’appelle Jean;

L’appel de Dieu entraîne à une conversion et une nouvelle « création »;

« dis moi mon nom Seigneur ! Appelle moi par mon nom »

  1. Nouvelle mission/vocation :

le nouveau nom disant le nouvel être dit la mission divine; ex Jésus, Dieu sauve; Pierre car sur cette pierre je bâtirai mon Eglise;

Cet appel qui configure en vue d’une mission commence comme pour Lévi à suivre Jésus. « suis moi »

  1. pour la Joie du festin

Quand Dieu appelle, il invite à son festin;

Se reconnaître pécheur

“Je ne suis pas venu appeler des justes mais des pécheurs, pour qu’ils se convertissent. “

Se reconnaître pauvre, estropié, handicapé :

“Au contraire, quand tu donnes une réception, invite des pauvres, des estropiés, des boiteux, des aveugles ; heureux seras-tu, parce qu’ils n’ont rien à te donner en retour : cela te sera rendu à la résurrection des justes. ”

Il s’agit de faire comme Dieu et ainsi éprouver la joie divine. Très bel exercice à faire pour être « comme Dieu ».

      4. Dieu ne se lasse pas !

« laisse le encore cette année »

 

Comment entendre Dieu ?

  1. être prêts à entendre la Parole de Dieu et avoir soif de l’entendre.

Lorsque vous vous rendez à la messe le dimanche matin ou à la réunion de fraternité, priez afin que Dieu puisse préparer vos cœurs et attendez-vous à recevoir quelque chose.

  1. Prendre garde aux attitudes qui pourraient empêcher d’entendre la Parole de Dieu

Faites donc bien attention à la manière dont vous écoutez… Luc 8.18

un esprit fermé :la crainte, la fierté ou l’amertume nous empêche-t-elle d’entendre la Parole de Dieu?

un esprit superficiel : prenons-nous la Parole de Dieu au sérieux?

un esprit préoccupé : arrivons-nous à nous concentrer sur ce que Dieu a  à nous dire ou sommes-nous trop préoccupé par d’autres chose?  Il est impératif de régler ces problèmes si vous voulez écouter la Parole de Dieu.

  1. Confessez vos péchés.

Si mon verre est plein d’eau et que je veux me servir un coca, il me faut d’abord vider mon verre dans l’évier. C’est la même chose dans notre vie : si nous voulons que Dieu la remplisse de sa Parole, il faut nous débarrasser de tout ce qui l’encombre.

Lorsque nous écoutons un sermon ou un partage biblique et que nous n’en retirons rien, il est facile de jeter la pierre à l’orateur en disant qu’il est ennuyant. Mais peut-être que c’est nous qui avons un problème. Même si l’orateur est l’un des pire que nous ayons jamais entendu, s’il cite au moins un passage de la Bible, nous devrions avoir matière à réfléchir. Si je ne retire absolument rien, c’est sûrement moi qui ai un problème. Il nous arrive à tous d’écouter un orateur parler d’un certain sujet et brusquement nous zappons et pensons à quelque chose de complètement différent parce que nous avons entendu un verset. Dieu utilise sa Parole de manière différente pour chacun d’entre nous.

  1. Prendre des notes.

Je voudrai vous encourager à tenir à jour un petit carnet spirituel ou carnet à paroles. C’est un bon outil pour retenir ce que nous avons entendu.

     5. Agir selon ce que nous avons entendu.

Mettez en pratique la parole et ne vous contentez pas de l’écouter en vous trompant vous-mêmes par de faux raisonnements. Jacques 1.22

“Mettez la Parole en pratique, ne vous contentez pas de l’écouter : ce serait vous faire illusion.”

La Bible dit que la bénédiction de Dieu s’acquiert en mettant en pratique ce que nous avons entendu. Beaucoup de gens viennent saluer le prêtre à la fin de la messe en lui disant que  l’homélie était super, qu’il les a touché. Certes le message les a touché, mais il ne les a pas transformé. La Bible nous dit que nous devons mettre en pratique ce que nous entendons.

C’était une des intuition du fondateur de la Communauté de l’Emmanuel : mettre en pratique la parole de Dieu, d’où un partage hebdomadaire sur comment ai je mis en pratique la parole que j’ai personnellement reçu, quelle résolution ai je pris pour cela ?

Faites une croix devant celui des cinq points que vous devez le plus travailler.