Etre disciple de Jésus

Homélie du dimanche 8 septembre 2019, par le père Hugues.

« Etre disciple de Jésus »

Pourquoi Jésus dit il cela ? Qu’est ce qu’être disciple de Jésus et quel en est le but ?

Être disciple de Jésus c’est ressembler à Jésus. Dieu vous a créé dans le but que vous ressembliez à Jésus. Plus vous vous rapprocherez de Jésus, plus vous lui ressemblerez et plus vous accomplirez ce pourquoi vous êtes sur terre, ce pour quoi Dieu vous a créé. Une des intentions de Dieu en vous créant c’est que vous soyez à la ressemblance de Jésus Christ.

Où trouver un portrait de Jésus ? Dans les évangiles, dans toute la Bible, et en Ga 5,22-23 : « le fruit de l’Esprit : amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, fidélité, douceur et maîtrise de soi. »

9 qualités qui dessinent le visage du Christ : Jésus aime, Jésus est dans la paix, Jésus est patient, Jésus est bon, Jésus est bienveillant, Jésus est fidèle, Jésus est doux, Jésus est maître de lui-même.

 

Considérations sur les qualités de Jésus

L’amour : Jésus aime tous les hommes. Il aime votre ado, il aime votre maman, il aime votre épouse, il aime votre voisin, il aime votre patron, il aime chacun de vos collègues, il aime votre ennemi, il aime votre curé, enfin il vous aime vous ! Oui Jésus les aime tous et leur offre à tous sa miséricorde, sans mérite de leur part !

La joie : la joie de Jésus ne vient pas du monde, elle ne vient pas des circonstances, Jésus sur la croix est dans la joie ! La joie ce n’est pas le bien etre, ni une simple émotion passagère, « je me sens bien ». La joie est intérieure, intime, et elle est éternelle.

La patience : Jésus sait attendre car il connait Dieu son Père. Il sait que Dieu fait attention à Lui, qu’Il ne l’a pas oublié.

Quelle qualité je pense « posséder » ? Quelle qualité n’ai je pas du tout ?

Comment acquérir ces qualités ?

En demandant l’Esprit Saint.

Et en accueillant les évenements de ma vie comme des « expériences » d’apprentissage. Et particulièrement les événements négatifs.

Comment Dieu va t il m’apprendre à aimer ? Jésus le dit lui même, « si vous aimez ceux qui vous aime, quelle récompense attendez vous ? Les paiens n’en font ils pas autant ? »

Donc l’amour s’apprend particulièrement dans la difficulté, dans l’épreuve : « aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haissent » dit Jésus. Y a t il une personne de mon entourage aujourd’hui que je ne supporte pas ou plus ? Il y en a une (au moins) ! Et si cette personne était mon coach personnel pour apprendre à aimer ?

De même la joie, la joie véritable, s’éprouve dans le malheur !

La patience, aussi. La patience s’apprend dans les embouteillage. La patience s’apprend dans une salle d’attente de médecin, aux urgences ! Y compris dans la prière ! Vous attendez quelque chose de Dieu qui ne vient pas, vous apprenez la patience de Dieu dans la salle d’attente de Dieu !

Bref. Grandir dans ces qualités spirituelles données par l’Esprit Saint, passe par un apprentissage dans les difficultés de la vie. Vous pouvez apprendre des épreuves. Vous grandissez dans les épreuves !

Faites mémoire de votre semaine. Faites mémoire d’une difficulté particulière. Qu’avez vous appris ? Quelle qualité spirituelle de Jésus donnait elle d’apprendre ?

Si vous faites cela, alors vous commencez à écouter Dieu vous parler.

3 moyens de grandir spirituellement

Soumettre le temps, les relations et l’argent.

Vous n’êtes pas vos propres maitres et vous ne savez pas tout, loin de là. Vous croyez posséder trois choses essentielles : le temps, les gens, et les biens. En les soumettant à Dieu, vous apprenez à devenir disciple de Jésus.

Comment faire ?

  1. Soumettre le temps à Dieu c’est donner du temps à Dieu, c’est prier;
  2. Soumettre vos relations à Dieu, c’est accepter des relations non choisies, c’est faire partie d’un petit groupe de chrétiens;
  3. Soumettre les biens à Dieu, c’est donner votre argent à Dieu et aux autres, 10% c’est une bonne jauge.

Voilà trois moyens très concrets pour grandir spirituellement cette année.

 

Vous pouvez vieillir sans grandir. Or la sainteté c’est la maturité spirituelle. Et si d’une part elle est donnée par Dieu, d’autre part, elle est reçu par vous et mise en oeuvre par vous. La grace portera du fruit dans votre vie, à la mesure de votre désir et de votre OUI, de votre engagement. Recevoir le corps du christ tout à l’heure peut ne porter aucun fruit dans votre vie, votre AMeN peut être totalement vide ! Et il peut etre totalement plein et entier !

Voulez vous prendre les moyens pour continuer de grandir ? Voulez vous prendre une décision concrète pour grandir cette année ?

Intégrer une fraternité paroissiale ? Mettre en place un temps de prière quotidien ? Donner de votre argent via un virement régulier ? Aller plus loin dans ces trois domaines ?

Décider de travailler telle ou telle qualité de Jésus ? La joie ? La patience ? La douceur ?

Le plus petit pas possible… le PPPP.

L’Agneau de Dieu

Homélie du dimanche 19 janvier 2020 - messe de 10h30 - par le père Nathanaël. "L'Agneau de Dieu"

Bénis de Dieu, pour être passeurs de sa bénédiction

Homélie du dimanche 12 janvier 2020, par le père Pierre-André, en deux parties, avec le témoignage de Ghuillem.

Avec les mages, lever les yeux, se mettre en route et s’offrir

Homélie du dimanche 5 janvier 2020 - solennité de l'épiphanie du Seigneur - par le père Nathanaël.Avec les mages, lever les yeux, se mettre en route et s'offrir (inspirée de l'homélie du pape François pour l'épiphanie 2018) Aujourd'hui nous fêtons donc l'épiphanie :...

Dieu et la famille

Homélie de la fête de la Sainte Famille - dimanche 29 décembre 2019 - par le père Nathanaël "Dieu et la famille"Dieu a voulu naître dans une famille humaine Aujourd'hui nous sommes invités à contempler cette scène de l'enfant Jésus entouré de son papa et de sa maman....

Messes de Noël

Retrouvez les Homélies de Noël (nuit et jour de Noël), par les père Hugues et Nathanaël Homélie de la nuit de Noël - père Hugues Jeanson Homélie du jour de Noël - père Nathanaël Valdenaire

Comment vivre en attendant Dieu?

"Comment vivre en attendant Dieu?" Découvrez l'homélie du 4ème dimanche de l'Avent (22 décembre 2019) par le père Hugues.   Ce texte en deux parties révèlent comment Dieu vous accompagne dans votre vie. Il s’agit d’un engendrement à deux formes : La suite des...

Attendre un Sauveur

Homélie du 3ème dimanche de l'Avent, par le père Nathaanaël

Aller à la rencontre de Dieu

homélie du deuxième dimanche de l'avent, dimanche 8 décembre 2019, par le père Nathanaël VALDENAIRE. "Aller à la rencontre de Dieu" Notre coeur cherche Dieu, nous ne sommes pas là par hasard. dieu veut répondre à notre désir Dieu veut réveiller le désir/ soif de le...

Attendre activement la venue du Seigneur

Homélie du père Pierre-André Chevaux, 1er dimanche de l'Avent, 1er décembre 2019, messe du soir

Entrer dans une attente active!

Homélie du père Pierre-André Chevaux, messe du 1er dimanche de l'Avent 1er décembre 2019 à 10h30 I. Le sens de l'attente - objet de l'attente:  la venue du Seigneur à la fin des temps où toute l'histoire de l'humanité sera accomplie et chacun aura la pleine lumière...