Heureux ceux qui croient sans avoir vu

Homélie du dimanche de la Miséricorde – dimanche 19 avril –  par le père Nathanaël Valdenaire;

« Heureux ceux qui croient sans avoir vu »

Il nous faut du temps pour rentrer dans le mystère et la joie de la résurrection, pour certains plus que d’autres. Un peu comme Thomas, nous pouvons nous sentir « a coté »…

Jésus Ressuscité vient le premier jour de la semaine, le dimanche soir, mais Thomas n’est pas là… Alors 8 jours après quand Thomas est présent, Jesus revient afin qu’il puisse voir lui aussi Jésus ressuscité! Il nous faut comme Thomas du temps pour rentrer dans ce mystère… mais Jesus continue à se manifester à nous. Heureusement nous avons 50 jours de temps pascal ! 

Jésus vient alors que les disciples sont confinés, comme nous d’une certaine manière. Cette situation et cette peur n’empêchent pas Jésus de venir à leur rencontre…à notre rencontre!

Les apôtres sont des témoins occulaires de la vie, de la mort et de la résurrection de Jesus, c’est pour ça que Jésus vient. Il faut que Thomas le voit lui aussi ! Les apôtres sont ceux qui ont vu et qui rendent témoignage.

Nous, nous ne le verrons pas, nous n’avons pas accès à Jésus ressuscité par la vue. Notre foi ne repose pas sur la vision mais sur le témoignage des Apôtres et ce qu’ils ont mis par écrit. Notre foi vient de la Parole de Dieu que l’on entend.
Comme le dit saint Jean à la fin de son évangile :

« Il y a encore beaucoup d’autres signes que Jésus a faits en présence des disciples et qui ne sont pas écrits dans ce livre.   Mais ceux-là ont été écrits pour que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu,et pour qu’en croyant, vous ayez la vie en son nom ».

Nous nous croyons au témoignage des apôtres qui eux ont vu le Réssuscité !

Ne cherchons donc pas des preuves dans les nuages, dans des miracles, des visions ou des apparitions. Ce qui est au fondement de notre foi c’est l’Ecriture Sainte ! Si nous voulons grandir dans la foi, il nous faut la lire, la relire et la méditer. Cette parole est vivante ! Elle a en elle la puissance de faire de nous des croyants !

La foi est un cadeau reçu au Baptême, et le fruit de ce cadeau, l’heritage promis c’est la vie éternelle, une vie où l’Amour est plus fort que la mort. Cette vie éternelle nous est donnée maintenant. Le signe qu’elle nous est donnée maintenant c’est la joie que donne la foi aujourd’hui : « Heureux ceux qui croient sans avoir vu ! »

Saint Pierre le confirme dans la deuxième lecture :

« Aussi vous exultez de joie, même s’il faut que vous soyez affligés, pour un peu de temps encore, par toutes sortes d’épreuves ;  ellesvérifieront la valeur de votre foi qui a bien plus de prix que l’or, afin que votre foi reçoive louange, gloire et honneur quand se révélera Jésus Christ.   Lui, vous l’aimez sans l’avoir vu ; en lui, sans le voir encore, vous mettez votre foi, vous exultez d’une joie inexprimable et remplie de gloire, car vous allez obtenir le salut des âmesqui est l’aboutissement de votre foi. »

Les epreuves que nous vivons aujourd’hui ne doivent pas nous voler cette joie de la Foi.

20 septembre 2020

Homélie du dimanche 20 septembre 2020 - messe de 10h30 - par le Père Charles Rochas.

Des chrétiens pour le monde: vertébrés ou mollusques ? Etre des missionnaires de la charité.

Homélie du dimanche 6 septembre 2020, par le Père Charles Rochas. Petite correction : remplacez invertébrés par vertébrés 😉

Les homélies de l’été

Retrouvez ici les enregistrements audio des homélies de cet été. Toutes ne sont pas forcément enregistrées.

La Gloire de mon Père

La Gloire de mon Père Homélie pour le dimanche 28 juin 2020 par le père Hugues Jeanson Le Christ s’est identifié à l’humanité Il est la vigne, nous les sarments : il n’est pas vigne sans nous et nous ne sommes pas sarment sans lui. Il y a comme une identification...

Comment se tenir devant Dieu ?

Homélie du dimanche 21 juin 2020 - messe de 11h -  par le père Hugues Jeanson« Ne craignez pas ceux qui tuent le corps sans pouvoir tuer l’âme ; craignez plutôt celui qui peut faire périr dans la géhenne l’âme aussi bien que le corps. » Question du rapport à Dieu :...

Le Christ ou la vie

Homélie du dimanche 21 juin 2020 - messe de 9h15 - par le père Nathanaël Valdenaire.

La nourriture de l’âme pour aimer

Homélie du dimanche 14 juin 2020 - messe de 11h à l'occasion des Premières Communions des enfants de la Paroisse - par le père Nathanaël VALDENAIRE

La Trinité et moi

Homélie du dimanche 7 juin 2020 - messe de 9h15, par le père Hugues Jeanson La Trinité, circulation d’amour « Tendre et miséricordieux » Immense respect, attention, soin porté à l’autre; de tous envers tous ! Don de soi aux autres : je ne vis pas pour moi mais pour...

Pourquoi et comment demander l’Esprit Saint ?

Homélie du dimanche de la Pentecôte 2020, par le père Hugues JEANSON Pourquoi demander l’Esprit L’image du feu Chaleur : réconfort dans le froid; convivialité Lumière : voir dans l’obscurité Cuire : Donne de l’énergie, ce n’est pas un feu qui détruit donc pas de peur...

Si quelqu’un a soif qu’il vienne à moi et qu’il boive !

Homélie de la Vigile de Pentecôte - samedi 30 mai 2020 - par le père Nathanaël Valdenaire
Share This