Apprendre à aimer à l’école du Père

Homélie du père Hugues, pour le dimanche 23 février (messe de 10h30)

Dans les 5 objectifs du chrétien, ce pour quoi vous êtes sur terre, prier, vivre en frère et soeur, grandir, servir et évangéliser, il y a le 3e grandir. Grandir spirituellement. Se laisser transformer par l’Esprit Saint pour ressembler de plus en plus à Dieu : « soyez parfait comme votre Père céleste est parfait ». C’est la sainteté. Devenir saint c’est devenir comme Dieu. C’est avoir un coeur semblable à celui de Dieu.

Dans l’évangile, Jésus vous parle de Lui, d’abord, et il vous dit : si tu veux devenir comme Dieu, alors mets toi à mon école, et apprend à vivre, à penser, à agir, à réagir comme Moi.

Devenir comme Dieu

Si vous voulez devenir des saints et ressembler à Dieu, préoccupez-vous de ce dont se préoccupe Dieu; deux « choses » : le monde et l’Eglise.

Le monde :

Dieu aime le monde. Il aime tellement le monde, qu’il a envoyé son Fils dans le monde mourir pour le monde, pour chaque être humain.

Jésus vous aime, il a donné sa vie pour vous; il vous aime tellement qu’il est mort pour vous. On dit que Jésus a de la compassion pour le monde, c’est beaucoup plus que de l’empathie ou de la sympathie : Dieu souffre avec moi et pour moi.

Ainsi Jésus est prêt à tout pour vous empêcher de vous faire du mal.

Quand Jésus voit la foule, il a de la compassion pour elle. Ils sont perdus, sans berger, ils ont honte, ils ont des cœurs brisés, ils sont amers. Jésus voit le cœur des hommes et il souffre pour eux.

Et il est prêt à le faire pour tous ! Jésus aime tout le monde ! Il aime les gens que vous n’aimez pas, les personnes avec lesquelles vous n’êtes pas d’accord, il aime les gens qui n’ont pas vos idées politiques.

l’Eglise :

Jésus aime l’église : il aime son épouse, sa famille, son troupeau, son corps. La chose la plus importante sur terre est la famille de dieu, tout s’explique par elle et pour elle. C’est la chose qui durera éternellement.

Jésus aime l’Eglise et a donné sa vie pour elle. Regardez ses bras sur La Croix : oui j’aime l’Eglise jusque là. 

Quand il dit à Pierre « je construirai mon église », Jésus veut dire qu’il n’est pas venu pour construire des bâtiments, une Oeuvre de bienfaisance, une ONG internationale; il est venu construire l’Eglise, en laquelle les hommes trouvent le salut pour leur âme et pour leur corps.

Et devant l’Eglise, comme le dit Jésus, les portes de l’enfer ne résisteront pas ! Le mal ne triomphera pas.

En vous engageant pour l’Eglise vous vous engagez pour la réalité la plus essentielle de notre monde !

Apprendre à aimer

Si Dieu aime, comment à notre tour aimer ? Qu’est ce qu’aimer ?

Suivons l’exemple de Jésus : l’amour passe d’abord par des actes du quotidien :

Ne pas riposter au méchant;

tendre l’autre joue;

laisser son manteau;

faire 2000 pas;

donner;

ne pas tourner le dos;

aimer son ennemi;

prier pour ceux qui vous persécutent;

Cela signifie t il se laisser tondre la laine sur le dos ? « se faire avoir » ?

Le principe de la vie de Jésus, c’est Dieu son Père. Jésus se centre sur son Père, la relation fondamentale, première de sa vie, c’est sa relation à son Père, son activité première et fondamentale c’est la prière, discussion et dialogue avec son Père, ainsi, ses paroles fondamentales, c’est le Notre Père.

Ainsi il ne se centre pas sur Lui mais sur son Père, il quitte le « moi d’abord » et il peut aimer les autres. La première chose à faire est cette « conversion » de l’amour : se préoccuper des autres, parce que j’aime les autres, grace au Père.

Finalement aimer ou ne pas aimer quelqu’un n’est-ce pas d’abord une question psychologique, d’empathie naturelle, mais cela n’est pas encore de l’amour dont parle Jésus. Dieu fait tomber la pluie sur les justes et sur les injustes, aux yeux de Dieu cependant il n’y a que des injustes qu’il appelle à devenir juste.

À partir du moment où je me centre sur Dieu, Je ne sais pas pourquoi ni comment, mais celui qui me veut du mal, je l’aime; etc.

Se centrer sur le Père

C’est lui qui nous apprend à aimer ses propres enfants. Quelles que soit leur race, leur religion.

Il a besoin d’enfants qui prennent au sérieux leur vocation : Je suis disponible, fait ce que tu veux de moi, je suis dispo. Dieu cherche des personnes à utiliser. Si vous vous rendez dispo Dieu vous utilisera pour changer le monde.

Pleinement donné à Lui ! Dieu veut un coeur engagé envers lui.

Je suis la résurrection et la vie

Homélie du père Hugues Jeanson pour ce 5ème dimanche de carême. Je suis la résurrection et la vie Quelques notes : Jésus est la résurrection et la vie « Moi, je suis la résurrection et la vie. » Pas de vie véritable sans Jésus Vie offerte par Jésus aujourd’hui !...

Seigneur, il est bon que nous soyons ici !

Homélie du second dimanche de carême, par le père Nathanaël

Entrer en carême en allant au désert

Homélie du dimanche 1er mars 2020 (messe de 10h30), par le père Hugues Jeanson.   "Entrer en carême en allant au désert"L’Eglise accompagne Jésus au désert, et vous avec. La grâce de la semaine et des 40 jours c’est : la grâce du désert. Vous pourrez relire le...

Comment vivre le carême ?

Homélie du mercredi des cendres (mercredi 26 février 2020), par le père Hugues Jeanson. "Comment vivre le carême ?" Pourquoi faire l’aumône, prier et jeûner ? Pour devenir parfait comme le Père est parfait. Et quelle est cette perfection ? Faire pleuvoir sur les...

Apprendre à aimer à l’école du Père

Homélie du père Hugues, pour le dimanche 23 février (messe de 10h30)Dans les 5 objectifs du chrétien, ce pour quoi vous êtes sur terre, prier, vivre en frère et soeur, grandir, servir et évangéliser, il y a le 3e grandir. Grandir spirituellement. Se laisser...

Comment entrer dans le Royaume des cieux ?

Homélie du dimanche 16 février 2020, par le père Hugues, et témoignage de Aude et Thierry.Il n’y a pas de vie chrétienne sans Jésus Christ. Il n’y a pas de chrétiens sans Jésus Christ. Le christianisme n’est pas une idéologie, un programme, une morale, un code de...

Comment être sel de la terre ?

Homélie du dimanche 9 février 2020, par le père Hugues Jeanson "Comment être sel de la terre ?" Comment être sel de la terre et lumière du monde ? Un appel et une mission : « vous êtes »; responsabilité des chrétiens baptisés devant Dieuet devant le monde.Qu’est ce...

Se présenter à Dieu tout entier

Homélie du père Nathanaël Valdenaire pour la fête de Présentation du Seigneur au Temple. "Se présenter à Dieu tout entier"

Une Parole vivante

Homélie du dimanche 26 janvier (matin) - dimanche de la Parole de Dieu - par le père Hugues.

L’Agneau de Dieu

Homélie du dimanche 19 janvier 2020 - messe de 10h30 - par le père Nathanaël. "L'Agneau de Dieu"
Share This