Chers amis,
 
Vous vous êtes lancés dans une belle retraite de carême avec comme trame spirituelle la « conversion écologique », chère au pape François. Aujourd’hui, malgré le confinement, grâce au livret de la retraite, vous pouvez continuer à la vivre. Et je vous y encourage fortement, grâce au confinement qui est un encouragement très fort à RALENTIR ! Certes vos réunions de petit groupe sont perturbées, mais il est toujours possible de les vivre ! 
Pour cela plusieurs solutions :
1 par la visioconférence, grâce notamment à Skype ou Gotomeeting, ou encore Jitsi Meet (+ d’infos sur https://www.saintnizier.fr/visio )
2 par le téléphone, grâce encore une fois à Skype qui permet d’organiser des réunions via les téléphones (donc pas d’image…)
3 enfin, grâce à l’application WhatsApp vous pouvez vous envoyer vos partages et échanger des intentions de prière. 
 
Le petit groupe est vraiment la cellule de base de l’Eglise, c’est là que se vit concrètement la charité fraternelle. Ainsi, je vous invite à prendre au sérieux ce lien fraternel, en prenant soin les uns des autres et en rivalisant d’attention bienveillante pour vous soutenir et prendre soin les plus fragiles d’entre nous. 
 
Je prie pour vous !
Que le Seigneur vous accompagne et vous transforme durant ce carême !
 
Père Hugues +

Visioconférence en groupe

La paroisse vous propose un outil de visioconférence à mettre en place pour vos rencontres « à distance »

Carnet du participant

disponible à la soirée de lancement du parcours au prix de 5euros.

Rythme de la retraite de carême

*Toutes les semaines hors vacances scolaire et semaine Sainte

Quelle définition donneriez-vous au mot sobriété 

Pour le pape François, elle est « la capacité à renoncer au superflu et à résister à la logique consumériste dominante ». Notre Pape affirme que dans une société « souvent éprise de consommation et de plaisir, d’abondance et de luxe, d’apparence et de narcissisme, Dieu nous appelle à un comportement sobre, c’est-à-dire simpleéquilibrécohérent, capable de saisir et de vivre l’essentiel ».

Que cette semaine où nous devons encore renoncer à nos relations sociales, nos messes, notre travail parfois, soit propice à découvrir combien se dépouiller n’est pas forcément synonyme d’austérité, mais bien de plus authenticité et de joie !

Tous vers le vrac!

Des produits Bio en Vrac…en livraison ? Même pendant le confinement ? Et bien OUI alors foncez en restant chez vous !

Nous continuons notre retraite de carême tous ensemble, et entrons dans la semaine intitulée « partager ». Partager a deux significations : diviser en plusieurs morceaux plus ou moins égaux pour les répartir entre plusieurs personnes et faire connaître une information, un savoir, une pensée à son entourage.
Nous allons vivre une semaine particulière, en restant au maximum chez nous. Nous vous proposons d’être inventifs en fin de newsletter pour « remplacer » le petit groupe qui est annulé.

« Dieu vit que cela était bon » : le regard de Dieu sur son œuvre est un regard d’émerveillement ; Dieu voit la beauté et la bonté de sa création. La conversion écologique passe par la conversion de notre regard sur les choses, les événements et les personnes. Comment acquerir ce regard divin ? Saint Augustin écrit à propos de l’Eucharistie : « deviens ce que tu contemples ». Pour lui, le fait d’aimer et de contempler une chose transforme le cœur de celui qui aime et contemple à l’image de la chose aimée et contemplée ainsi aimer et contempler Dieu transforme l’homme à la ressemblance de Dieu. Cette semaine est liée à la prière. Prier le Seigneur pour qu’Il m’ouvre les yeux, me montre mon péché, qu’Il désigne les lieux de ma vie où je ne suis pas à ma place, et qu’Il me donne la sagesse de retrouver la bonne place au sein de la création, selon son Plan. La prière implique aussi de méditer et de travailler, car dans la plan original de Dieu, le travail était vécu comme une union priante, joyeuse et recueillie entre le Créateur et l’homme co-créateur.

Sainplissime

Je cuisine moi même et découvre des recettes simples, délicieuses, et belles (et découvre les talents des paroissiens 😉 grâce au site sainplissime.fr

Cette semaine, nous vous invitons à sortir du rythme fou de nos vies dans lesquelles tout s’accélère, à ralentir pour s’arrêter et faire un état des lieux de notre style de vie, de ce que nous possédons et faisons. Le pape nous invite à prendre conscience de notre part de responsabilité dans le déséquilibre du monde. Mais quelle est notre responsabilité ?

Nous ne sommes pas extérieurs à la création. Nous devons réapprendre à vivre au rythme des éléments, dans une obéissance aux choses. Ralentir pour prendre conscience que changer nos modes de vie a un impact sur la nature mais aussi dans notre rapport à notre Père Créateur.

La conversion écologique ne concerne pas que notre environnement mais aussi notre propre nature humaine et donc notre lien à Dieu lui-même. Ce souci de retrouver un rapport juste à notre sœur la terre est un chemin de sainteté.

« La crise écologique est d’abord une crise spirituelle » par Aleteia

Ressources vidéos

Yann Artus Bertrand parle de Laudato Si

Prière pour la terre

Pour les enfants

Pour les jeunes

Que Signifie l’écologie intégrale ?
Pourquoi l’Eglise a-t-elle son mot à dire sur l’écologie ? 
Que signifie une conversion écologique ?
Que sont les sources d’inspiration de ce texte ?
Qu’est-ce qui est nouveau dans ce texte ?
Share This