Prière de consolation et de guérison

Ils témoignent

Bonjour,
Je souhaite témoigner d’une grâce reçue après une parole de connaissance.
C’était le 14 décembre.
J’avais donné carte blanche au Seigneur, Lui demandant que Sa volonté soit faite.
Une parole a été donnée annonçant qu’une personne perfectionniste était guérie.
Sur l’instant je ne me suis pas reconnue. Mais la suite de la parole m’a touchée en plein cœur.
La suite disait que cette personne n’aurait plus besoin de démultiplier les efforts pour être aimée, qu’elle serait aimée pour ce qu’elle est. Soudain la parole a éclairé toute une partie de ma vie, et lui a donné sens.
Quelques jours plus tard, j’en ai parlé à une amie qui m’accompagnait, et elle m’a regardé en me disant : « Mais oui, tu es perfectionniste ! » Et en plaisantant, elle a relevé, jour après jour, gentiment, les preuves dont j’avais besoin… car je ne me savais pas perfectionniste.
Et le Seigneur a continué de m’éclairer dans mon quotidien, me montrant en quoi cette fragilité pouvait me stresser, me faire souffrir, me contrarier. Et à chaque fois il me l’a montré en me montrant qu’Il me guérissait : par ex. je ne laissais jamais traîner de vaisselle sale, j’avais besoin que tout soit propre et rangé pour me sentir en paix. A partir de ce jour, régulièrement, j’ai reporté les temps de vaisselle et les ai regroupés (une fois par jour…) sans que cela me pèse. Et à chaque fois c’est un vrai temps de repos qui m’était offert en contrepartie. Et un cœur à cœur avec le Seigneur. En trois mois, le Seigneur n’a cessé d’œuvrer en ce sens, et poursuit son œuvre dans mon travail, auprès de mes collègues… Il m’assouplit et surtout m’apprend à me laisser aimer gratuitement. A chaque faux-pas, un frère ou une sœur qui ignore tout de ce que je vis me reprends gentiment, et je souris ! C’est une véritable rééducation qui m’est proposée. Le Seigneur me confirme chaque jour qu’Il poursuit cette œuvre en moi et je rends grâce de tout mon cœur et m’emploie à ne pas résister.
Bien fraternellement,

Lydie

Je viens chaque mois depuis un an et demi aux célébrations pour les malades, nouvelle arrivante à Lyon. Je prie pour mon entourage, ma famille et je confie mes tracas quotidien.
Je m’y sens bien, repars apaisée, c’est un RDV que je ne manque pas…
Personnellement je suis embêtée avec des douleurs chroniques aux tendons d’Achille qui m’empêchent de faire beaucoup de chose au quotidien. Mes tendons sont très épais et douloureux.
Plutôt sportive, je ne peux plus marcher longtemps et j’ai du mettre le sport de côté.
En novembre dernier, je viens à la célébration des malades à pieds, comme à chaque fois et cette douleur me tiraille, je boite un peu, j’ai mal.
Au retour, en traversant le pont, je m’étonne de ne plus sentir cette douleur mais je me dis que c’est le froid qui doit « anesthésier » cette douleur.
J’ai ensuite réalisé que peut être j’avais reçu une grâce mais j’ai mis cette hypothèse de côté. Pourquoi moi ?
Je témoigne aujourd’hui car ces douleurs ne sont jamais revenues. J’ai repris le sport, la marche et l’ensemble de mes activités sans la moindre douleur.
Merci Seigneur pour cette immense  grâce reçue….

DEUXIEME GRACE

Depuis un an et demi, toujours, je dépose chaque mois une intention de prière pour mon mari qui fume depuis 35 ans et qui n’arrive pas à s’arrêter.
Stressé par un rythme professionnel soutenu il me disait que cela ne servait à rien d’essayer de s’arrêter car il n’y arriverait pas !!!
J’ai demandé, redemandé puis supplié le Seigneur de se pencher sur lui car j’étais inquiète pour sa santé.
Il s’est arrêté net le 2 décembre au matin et il ne comprend toujours pas comment cela est possible !!!
Pas une cigarette depuis, il a même donné tous ses paquets depuis…
Merci Seigneur pour cette délivrance …

Je souffre des 2 genoux depuis une année et ce soir je suis passée pour le Saint Sacrement; je ne savais pas qu’il y avait la prière, je venais pour la messe ; et je suis guérie ce soir de mes 2 genoux ! J’ai pu me mettre à genoux pendant toute la cérémonie ce qui était impossible car j’avais souvent mal . Merci mon Jésus .  Yolande est allée voir un prêtre en confession le lendemain et a eu vraiment le sentiment d’entendre Jésus quand il s’est mis à prier . Elle n’a toujours pas mal un mois après, elle est dans une grande joie et témoigne de l’Amour de Dieu .

Share This