Saint Nizier vous ouvre grand ses portes pour la Fête des Lumières!

La Fête des Lumières c’est maintenant !

A l’occasion du 8 décembre, fête de l’Immaculée Conception de la Vierge Marie, les églises de Lyon ouvrent leurs portes.

Pendant les 4 soirées de la fête des Lumières, et dans la cadre de la mission diocésaine, notre paroisse accueille tous ceux qui entrent dans l’église pour leur proposer des temps de prière et de recueillement ainsi que de nombreuses activités.

Nos équipes bénévoles vous attendent pour vous faire vivre une expérience inoubliable !

 

Découvrez l’illumination du choeur par Kalalumen et sa magnifique colombe géante, symbole de la paix, thème de ces célébrations :

 

 

Déposez un lumignon pour la paix :

 

 

Profitez des nombreuses animations proposées :

 

 

Vivez un moment spirituel fort en participant à l’une des messes proposées :

– les 6 et 7 décembre : messe à 18h30
– le 8 décembre : messe de l’Immaculée Conception à 10h30, avec bénédiction des femmes enceintes
– le dimanche 9 : messe à 10h30 et messe des jeunes à 18h30

 

En écho à cette installation, et pour illustrer ce beau thème de la paix,  récitez la prière attribuée à saint François d’Assise: “Seigneur, fais de moi un instrument de paix”.

Chaque phrase de cette prière trouvera sa “mise en oeuvre” dans les différentes démarches proposées. Chacun peut devenir un artisan de paix dans sa vie de tous les jours, en famille, avec ses amis, au travail, etc.

« Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix ! Là où est la haine, que je mette l’amour. Là où est l’offense, que je mette le pardon. Là où est la discorde, que je mette l’union. Là où est l’erreur, que je mette la vérité. Là où est le doute, que je mette la foi. Là où est le désespoir, que je mette l’espérance. Là où sont les ténèbres, que je mette la lumière. Là où est la tristesse, que je mette la joie.

Ô Seigneur, que je ne cherche pas tant à être consolé qu’à consoler, à être compris qu’à comprendre, à être aimé qu’à aimer. Car c’est en se donnant qu’on reçoit, c’est en s’oubliant qu’on se retrouve, c’est en pardonnant qu’on est pardonné, c’est en mourant qu’on ressuscite à l’éternelle vie. Ainsi soit-il ! »

 

Et pour connaître l’histoire du 8 décembre, c’est par ici.

 

Alors à tout de suite, dans la joie de vous accueillir !