Suivre Jésus

Homélie du dimanche 30 juin 2019, par le père Hugues

“Suivre Jésus”

« Laisse les morts enterrer leurs morts, toi suis moi »

Suivre Jésus ou mourir.

Ce pourrait être un bon titre pour cette homélie. Suivre Jésus ou mourir.

Savez-vous vous vers quoi vous emmène Jésus ? Savez vous où vous allez ?

Le succès humain et la gloire du monde ? La victoire terrestre, grâce au feu du ciel ? Non.

Jésus vous emmène à Jérusalem pour mourir. Pour donner votre vie. Le chemin est un chemin de libération par et pour le don de vous mêmes, condition de la vraie vie.

Donner, ne pas amasser. Le monde vous dit : plus tu possèdes, plus tu es heureux. Plus tu possèdes de biens, voiture, maisons, habits, etc, plus tu es comblé; plus tu possèdes d’amis, ie de gens qui t’aiment et t’apprécient, plus tu es heureux; plus tu vis pour toi, plus tu es libre;

Sur ce chemin, pour avancer, vous avez la messe, l’eucharistie. Dans l’eucharistie tout vous est donné. L’eucharistie rappelle que tout est donné avant même que vous l’ayez décidé, avant même que vous ayez fait un pas. Tout est donné gratuitement. Tout ce qui est à Dieu est à vous

 

Les 3 liens

3 liens : les biens matériels, la reconnaissance des personnes, le passé

Aucun d’entre vous ne peut se dire totalement libre par rapport à ces trois liens.

Obéissance à Dieu, et non à la soif de possession, possession de biens ou possessions des personnes.

Comment discerner ?

Qu’est ce qui vous préoccupe ?

A qui est ce que je veux plaire ? Est ce que je suis toujours à chercher l’approbation de mes amis, de mes parents ?

 

Pauvreté obéissance et chasteté

Suivre Jésus par et dans la pauvreté matérielle : est ce moi qui possède les biens ou les biens me possèdent ils ? La joie des biens passe, et c’est pourquoi vous en voulez toujours de nouveaux ! La joie de Dieu ne passe pas parce que personne ne peut vous enlever Dieu et qu’il fait toutes choses nouvelles.

Suivre Jésus par et dans l’obéissance au Père : etre fils c’est entrer grace à Jésus dans l’obéissance vis à vis de Dieu. Vous n’êtes pas seulement appelés à croire en Dieu mais aussi à lui appartenir.

Suivre Jésus par et dans la chasteté, la non possession des personnes. Personne ne vous appartient.

 

Voulez vous suivre Jésus ? En avez vous le désir ?

Présentez votre vie devant Dieu : présentez votre coeur, et votre désir. Que voulez vous vraiment ? Qu’est-ce qui jaillit du fond de votre coeur ? Avez-vous soif de vivre ? En cette période de canicule, vous sentez ce qu’est avoir soif ! Avez vous soif d’une vie pleine et entière ?

Jésus dit à la samaritaine dans l’évangile de Jean : « Si tu savais le don de Dieu et qui est celui qui te dit : “Donne-moi à boire”, c’est toi qui lui aurais demandé, et il t’aurait donné de l’eau vive. »

Et Jésus ajoute : « celui qui boira de l’eau que moi je lui donnerai n’aura plus jamais soif ; et l’eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d’eau jaillissant pour la vie éternelle. »

Voilà ce qui désaltère vraiment votre âme. Voilà QUI désaltère vraiment votre âme. Et vous allez le partager, tout à l’heure, avec tous qui viendront et qui cherchent à se désaltérer.

Nous faisons la fête parce que l’heure est grave ! L’amour n’est pas connu !

Voulez-vous soigner la messe pendant l’été ?