Sacrement du Pardon

Le sacrement de réconciliation est le signe de l’amour infini de Dieu pour nous. Le Christ est venu parmi nous, il est mort sur la croix pour nous pardonner nos péchés. Par le sacrement de réconciliation tout baptisé retrouve l’amour de Dieu. Parce qu’il se sait aimé de Dieu, l’homme reconnaît comme « péché » toutes ruptures dans sa vie de cette relation d’amour avec Dieu et avec les autres. 
Réconcilié et pardonné, il peut se remettre debout et continuer.

En raison du couvre-feu, à partir du mardi 20 octobre 2020,

Les confessions du soir en semaine dans l’église n’auront plus lieu de 18h à 20h, mais de 17h à 19h.

Mardi

de 12h à 13h
père Pierre-André Chevaux

de 17h à 19h
père Charles Rochas

Mercredi

de 12h à 13h
père Charles Rochas

de 17h à 19h
père Nathanaël Valdenaire

Vendredi

de 12h à 13h
père Pierre-André Chevaux

de 17h à 19h
père Charles Rochas

Samedi

de 10h à 12h
père Charles Rochas

Les permanences de confession peuvent changer ponctuellement en cas d’absence du prêtre. 

Dieu est celui qui guérit les coeurs brisés et soigne leurs blessures, dit le psaume.
Il le fait à travers le sacrement de réconciliation

« Le pardon de nos péchés n’est pas quelque chose que nous pouvons nous donner à nous-mêmes. Je ne peux pas dire : je me pardonne mes péchés. Le pardon se demande, il se demande à quelqu’un d’autre et dans la confession, nous demandons à Jésus son pardon. Le pardon n’est pas le fruit de nos efforts, mais c’est un cadeau, un don de l’Esprit-Saint, qui nous comble dans le bain régénérant de miséricorde et de grâce qui coule sans cesse du cœur grand-ouvert du Christ crucifié et ressuscité.
C’est seulement si nous nous laissons réconcilier dans le Seigneur Jésus avec le Père et avec nos frères que nous pouvons être vraiment dans la paix
Et cela, nous l’avons tous ressenti dans notre cœur lorsque nous allons nous confesser, avec un poids sur l’âme, un peu de tristesse; et quand nous recevons le pardon de Jésus, nous sommes en paix, avec cette paix de l’âme qui est si belle et que seul Jésus peut donner, lui seul. »

Pape François audience générale, 19 février 2014

Rencontrer un prêtre pour échanger

Share This