Notice: Undefined index: post_type in /home/saintnizmg/www/wp-content/plugins/brave-popup-builder/lib/render.php on line 330

Notice: Undefined index: post_type in /home/saintnizmg/www/wp-content/plugins/brave-popup-builder/lib/render.php on line 330
04 72 41 18 05 contact@saintnizier.fr
Sélectionner une page
Homélie du 13ème dimanche du temps ordinaire – Père Benoît Tertrais – 26 juin 2022

Homélie du 13ème dimanche du temps ordinaire – Père Benoît Tertrais – 26 juin 2022

Jésus cherche des hommes et des femmes déterminés :
et toi, quelle est ta détermination ?

LECTURES DE LA MESSE

PREMIÈRE LECTURE

Lecture du premier livre des Rois
(1 R 19, 16b.19-21)

En ces jours-là,
le Seigneur avait dit au prophète Élie :
« Tu consacreras Élisée, fils de Shafath,
comme prophète pour te succéder. »
    Élie s’en alla.
Il trouva Élisée, fils de Shafath, en train de labourer.
Il avait à labourer douze arpents,
et il en était au douzième.
Élie passa près de lui et jeta vers lui son manteau.
    Alors Élisée quitta ses bœufs, courut derrière Élie,
et lui dit :
« Laisse-moi embrasser mon père et ma mère,
puis je te suivrai. »
Élie répondit :
« Va-t’en, retourne là-bas !
Je n’ai rien fait. »
    Alors Élisée s’en retourna ;
mais il prit la paire de bœufs pour les immoler,
les fit cuire avec le bois de l’attelage,
et les donna à manger aux gens.
Puis il se leva, partit à la suite d’Élie
et se mit à son service.

 

PSAUME

(Ps 15 (16), 1.2a.5, 7-8, 9-10, 2b.11)

R/ Dieu, mon bonheur et ma joie !

Garde-moi, mon Dieu : j’ai fait de toi mon refuge.
J’ai dit au Seigneur : « Tu es mon Dieu !
Seigneur, mon partage et ma coupe :
de toi dépend mon sort. »

Je bénis le Seigneur qui me conseille :
même la nuit mon cœur m’avertit.
Je garde le Seigneur devant moi sans relâche ;
il est à ma droite : je suis inébranlable.

Mon cœur exulte, mon âme est en fête,
ma chair elle-même repose en confiance :
tu ne peux m’abandonner à la mort
ni laisser ton ami voir la corruption.

Je n’ai pas d’autre bonheur que toi.
Tu m’apprends le chemin de la vie :
devant ta face, débordement de joie !
À ta droite, éternité de délices !

DEUXIÈME LECTURE

Lecture de la lettre de saint Paul apôtre aux Galates
(Ga 5, 1.13-18)

Frères,
    c’est pour que nous soyons libres
que le Christ nous a libérés.
Alors tenez bon,
ne vous mettez pas de nouveau sous le joug de l’esclavage.
    Vous, frères, vous avez été appelés à la liberté.
Mais que cette liberté ne soit pas un prétexte
pour votre égoïsme ;
au contraire, mettez-vous, par amour,
au service les uns des autres.
    Car toute la Loi est accomplie
dans l’unique parole que voici :
Tu aimeras ton prochain comme toi-même.
    Mais si vous vous mordez et vous dévorez les uns les autres,
prenez garde : vous allez vous détruire les uns les autres.
    Je vous le dis :
marchez sous la conduite de l’Esprit Saint,
et vous ne risquerez pas de satisfaire les convoitises de la chair.
    Car les tendances de la chair s’opposent à l’Esprit,
et les tendances de l’Esprit s’opposent à la chair.
En effet, il y a là un affrontement
qui vous empêche de faire tout ce que vous voudriez.
    Mais si vous vous laissez conduire par l’Esprit,
vous n’êtes pas soumis à la Loi.

 

 

ÉVANGILE

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc
(Lc 9, 51-62)

Comme s’accomplissait le temps
où il allait être enlevé au ciel,
Jésus, le visage déterminé, prit la route de Jérusalem.
    Il envoya, en avant de lui, des messagers ;
ceux-ci se mirent en route
et entrèrent dans un village de Samaritains
pour préparer sa venue.
    Mais on refusa de le recevoir,
parce qu’il se dirigeait vers Jérusalem.
    Voyant cela,
les disciples Jacques et Jean dirent :
« Seigneur, veux-tu que nous ordonnions
qu’un feu tombe du ciel et les détruise ? »
    Mais Jésus, se retournant, les réprimanda.
    Puis ils partirent pour un autre village.

    En cours de route, un homme dit à Jésus :
« Je te suivrai partout où tu iras. »
    Jésus lui déclara :
« Les renards ont des terriers,
les oiseaux du ciel ont des nids ;
mais le Fils de l’homme n’a pas d’endroit où reposer la tête. »

    Il dit à un autre :
« Suis-moi. »
L’homme répondit :
« Seigneur, permets-moi d’aller d’abord
enterrer mon père. »
    Mais Jésus répliqua :
« Laisse les morts enterrer leurs morts.
Toi, pars, et annonce le règne de Dieu. »

    Un autre encore lui dit :
« Je te suivrai, Seigneur ;
mais laisse-moi d’abord faire mes adieux
aux gens de ma maison. »
    Jésus lui répondit :
« Quiconque met la main à la charrue,
puis regarde en arrière,
n’est pas fait pour le royaume de Dieu. »

Goûter de l’âge d’or – 30 juin 2022

Goûter de l’âge d’or – 30 juin 2022

Rendez-vous le 30 juin à 16h pour le goûter de l’âge d’or à St Nizier

A nos aînés de la paroisse,

aux bons soins de leurs voisins, de leurs parents, de leurs amis et de la Providence

Un petit goûter de 16 à 17 h, le samedi 30 juin, aura lieu pour eux.

Ils y sont invités grâce à vous.

On y commencera l’été des vacances, la venue des jours tant désirés
et peut-être craints pour la solitude et la canicule.

On y fêtera l’assurance de ne pas être seuls et suggérer quelques idées de projets de rentrée.

Cette réunion amicale les assurera aussi de notre présence fidèle
et de notre proximité pendant ce temps
où la chaleur est à combattre et la solitude tout autant.

C’est par vous, jeunes, virtuoses de l’internet
que ce message doit passer à nos aînés
qui ne connaissent et n’utilisent que le téléphone
ou votre sourire amical.

Si vous avez dans votre entourage paroissial une personne âgée,
portez-lui le message, invitez-là au nom de la paroisse.

Le lieu est connu: Salle Ozanam

Homélie du 13ème dimanche du temps ordinaire – Père Benoît Tertrais – 26 juin 2022

Homélie de la fête du Saint Sacrement – Père Charles Rochas – 19 juin 2022

LECTURES DE LA MESSE

PREMIÈRE LECTURE

Lecture du livre de la Genèse
(Gn 14, 18-20)

En ces jours-là,
    Melkisédek, roi de Salem,
fit apporter du pain et du vin :
il était prêtre du Dieu très-haut.
    Il bénit Abram en disant :
« Béni soit Abram par le Dieu très-haut,
qui a fait le ciel et la terre ;
    et béni soit le Dieu très-haut,
qui a livré tes ennemis entre tes mains. »
Et Abram lui donna le dixième de tout ce qu’il avait pris.

 

PSAUME

(Ps 109 (110), 1, 2, 3, 4)

R/ Tu es prêtre à jamais,
selon l’ordre de Melkisédek

Oracle du Seigneur à mon seigneur :
« Siège à ma droite,
et je ferai de tes ennemis
le marchepied de ton trône. »

De Sion, le Seigneur te présente
le sceptre de ta force :
« Domine jusqu’au cœur de l’ennemi. »

Le jour où paraît ta puissance,
tu es prince, éblouissant de sainteté :
« Comme la rosée qui naît de l’aurore,
je t’ai engendré. »

Le Seigneur l’a juré
dans un serment irrévocable :
« Tu es prêtre à jamais
selon l’ordre du roi Melkisédek. »

DEUXIÈME LECTURE

Lecture de la première lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens
(1 Co 11, 23-26)

Frères
    j’ai moi-même reçu ce qui vient du Seigneur,
et je vous l’ai transmis :
la nuit où il était livré,
le Seigneur Jésus prit du pain,
    puis, ayant rendu grâce,
il le rompit, et dit :
« Ceci est mon corps, qui est pour vous.
Faites cela en mémoire de moi. »
    Après le repas, il fit de même avec la coupe,
en disant :
« Cette coupe est la nouvelle Alliance en mon sang.
Chaque fois que vous en boirez,
faites cela en mémoire de moi. »
    Ainsi donc, chaque fois que vous mangez ce pain
et que vous buvez cette coupe,
vous proclamez la mort du Seigneur,
jusqu’à ce qu’il vienne.

 

 

ÉVANGILE

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc
(Lc 9, 11b-17)

En ce temps-là,
    Jésus parlait aux foules du règne de Dieu,
et guérissait ceux qui en avaient besoin.
    Le jour commençait à baisser.
Alors les Douze s’approchèrent de lui et lui dirent :
« Renvoie cette foule :
qu’ils aillent dans les villages et les campagnes des environs
afin d’y loger et de trouver des vivres ;
ici nous sommes dans un endroit désert. »
    Mais il leur dit :
« Donnez-leur vous-mêmes à manger. »
Ils répondirent :
« Nous n’avons pas plus de cinq pains et deux poissons.
À moins peut-être d’aller nous-mêmes acheter de la nourriture
pour tout ce peuple. »
    Il y avait environ cinq mille hommes.
Jésus dit à ses disciples :
« Faites-les asseoir par groupes de cinquante environ. »
    Ils exécutèrent cette demande
et firent asseoir tout le monde.
    Jésus prit les cinq pains et les deux poissons,
et, levant les yeux au ciel,
il prononça la bénédiction sur eux,
les rompit
et les donna à ses disciples
pour qu’ils les distribuent à la foule.
    Ils mangèrent et ils furent tous rassasiés ;
puis on ramassa les morceaux qui leur restaient :
cela faisait douze paniers.

Pour les enfants non-nés

Pour les enfants non-nés

Quand nous sommes dans l’épreuve,
Viens nous visiter.
De tous les dangers du monde,
Viens nous délivrer.
Marie, Mère du Sauveur,
Prends-nous en pitié.

Marie, notre mère,
Garde-nous dans la paix.
Refuge des pécheurs,
Protège tes enfants
.

Chaque 1er samedi du mois :

Une eucharistie est célébrée pour tous les enfants non-nés ainsi que leurs familles.

 

Venez déposer une intention :

Vous pouvez si vous le souhaitez, déposer une intention à l’autel de la Vierge Marie dans les corbeilles,
prendre une parole de Dieu pour vous accompagner,
ou écrire une intention dans le cahier sur le présentoir.

 

Proposition d’une petite plaque :

Si vous souhaitez qu’une petite plaque soit réalisée au prénom de votre enfant, n’hésitez pas à déposer également votre demande dans les corbeilles devant l’autel de la Vierge Marie.
Elle sera affichée sur le panneau à droite de l’autel.

Vous pouvez prendre contact avec un prêtre de la paroisse ICI
ou avec : Marie-Christine 06 64 25 96 65

« Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos. »
Matthieu 11,28

Pèlerinage des pères à Cotignac – 2022

Pèlerinage des pères à Cotignac – 2022

Pèlerinage des hommes, époux et pères de famille de Cotignac 

chapitre de St Nizier

Les 1, 2, et 3 juillet prochains : 3 jours de marche à l’écart du monde, de prière et de partage fraternel, pour rendre grâce à Dieu des merveilles qu’Il fait dans nos vies et pour confier vos intentions de pères de famille… Un moment de fraternité pour rendre grâce !

 

« Tu as du prix à mes yeux et je t’aime » Isaïe 43, 4

Réunion d’information le 16 juin 2022 à 20h salle du 1 rue Saint-Nizier

Nous cheminerons en petits groupes.
Inscription : cotignac.p@saintnizier.fr – places limitées.

 

En savoir plus sur le pélerinage à Cotignac sur le site internet dédié ICI.

 « Cette fraternité des pères est belle, en ce qu’elle réveille les pèlerins et leur fait découvrir l’audace des chrétiens missionnaires.
C’est beau ! »

Proposition de neuvaine à prier avant de partir en pèlerinage à Cotignac :

Au nom du Père, et du Fils, et du Saint Esprit… Ainsi soit-il.

Que le Seigneur tout Puissant et Miséricordieux nous conduise dans la voie de la Paix et de la Prospérité, et que l’ange Raphael soit notre compagnon de route ; afin que nous revenions ensuite à nos demeures dans la paix, le salut et la joie.

Notre Père….

On méditera le temps nécessaire chaque jour le thème correspondant :
1er : les raisons et intentions me poussant à partir en pèlerinage
2e : l’état d’esprit que je veux avoir dans le pèlerinage
3e : les intentions de ma famille à porter
4e : les intentions de ma Paroisse et de mes réseaux relationnels
5e : les intentions du Pape et de l’Eglise universelle
6e : le thème du pèlerinage « Que votre âme trouve sa joie dans la miséricorde du Seigneur» (Ecc 51, 29)
7e : Méditation des 3 paraboles de la Miséricorde (Luc 15, 1-32)
8e : la figure de Joseph (Gen 37 et suivants)
9e : l’abandon au Seigneur, pour le pèlerinage comme ma vie (Entre Tes mains, je remets mon esprit)


On dira alternativement l’une des Prières suivantes, chaque jour :

« Prions. Ô Dieu qui avez fait traverser les fils d’Israël à pied sec au milieu de la Mer Rouge, et qui par l’étoile avez montré aux trois rois mages le chemin qui mène à Vous, accordez-nous, nous Vous en prions, un chemin sûr et un temps paisible, afin que sous la conduite de Votre saint ange, nous puissions parvenir d’abord au Lieu saint où nous tendons, et ensuite au port du Salut éternel ».

« Dieu qui avez fait sortir Abraham d’Ur en Chaldée, et qui l’avez gardé sain et sauf dans toutes ses pérégrinations, nous Vous en prions, daignez protéger Vos serviteurs en chemin ; soyez pour nous Seigneur un Secours dans le besoin, une Consolation sur le chemin, un Rafraichissement dans la chaleur, une Protection dans la pluie et le froid, un Appui dans la lassitude, un Soutien dans l’adversité, un Bâton dans la tentation, un Port dans les écueils, afin que sous Votre conduite nous parvenions bonnement au Sanctuaire, et revenions ensuite à nos demeures ».

« Ecoutez Seigneur, les supplications de Vos serviteurs, disposez leur chemin dans l’abondance de votre Salut, afin que nous recevions toujours votre Aide dans les variations du chemin et de la vie ».

« Que votre famille, Seigneur, avance toujours dans la voie du salut, et qu’en observant les exhortations de St Jean Baptiste, elle puisse aller à Celui qu’il a annoncé et précédé, Jésus le Christ Notre Seigneur, Lui qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint Esprit, Dieu pour les siècles des siècles, Amen ! »


Conclusion pour tous les jours :
Notre Dame de la route, priez pour nous !
Saint Joseph, priez pour nous !

Allons en paix, au nom du Christ !