Warning: strpos() expects parameter 1 to be string, array given in /home/saintnizmg/www/wp-includes/blocks.php on line 20
Archives des Articles • Paroisse Saint-Nizier
04 72 41 18 05 contact@saintnizier.fr
Sélectionner une page
Pèlerinage des motards à Cotignac – 2024

Pèlerinage des motards à Cotignac – 2024

Du 5 au 7 juillet 2024,
Pèlerinage à moto 2024 des hommes, époux et pères de famille à Cotignac.

Pour la troisième année consécutive, la paroisse Saint-Nizier propose un autre chemin pour participer au pèlerinage des hommes, époux et pères de famille vers Cotignac, dédié aux motards de tous âges et de toutes cylindrées.

Toujours le même esprit : un temps pour soi, un temps pour Dieu, dans le partage et la fraternité motarde, sous la direction spirituelle du Père Charles Rochas, pour rouler ensemble vers Cotignac et rejoindre les autres pèlerins.

Ouvert à tous les motards (A ou A2), venez offrir vos faiblesses et vous abandonner au Père en roulant vers Saint Joseph qui nous accueille à Cotignac, les bras ouverts, dans sa famille, auprès de la sainte Vierge Marie et de Jésus.

Camaraderie, simplicité, balades, beaux paysages, prières, moto, ressourcement pour l’année !

A la suite de votre inscription, nous vous contacterons.

Les vacances, « un itinéraire dans l’amour de Dieu »?

Les vacances, « un itinéraire dans l’amour de Dieu »?

Enfin, les vacances !!!

Qu’est-ce que des vacances pieuses ? S’agirait-il de passer ses vacances en prière, et retraite dans un monastère, en grenouille de bénitier, loin des plages et des montagnes?

On se formule ces caricatures pour ridiculiser l’idée même de “vacances chrétiennes” et s’affranchir ainsi d’un mélange impossible : “Que les vacances soient des vacances pour tout, y compris pour les devoirs religieux !”…”D’ailleurs, on a bien le droit de souffler un peu ; la religion n’est pas une contrainte !”.

Sans formuler si carrément les choses, on se laisse gagner par un farniente général (ou presque), la chaleur aidant, et les complicités mondaines nombreuses. Pendant les vacances, on est “moins” chrétien ; parfois, on ne l’est pas du tout. On s’autorise un temps d’exception ; une fête sans Dieu ; des dimanches sans Messe ; un “no God’s land” touristique, à l’abri des anges en flirtant avec les démons. Bref, tout est inversé : on a mis Dieu en vacances.

 

 

Comment alors envisager ses vacances comme un “itinéraire dans l’amour de Dieu” ?

 

1. La météo de la charité

Avant tout, se reposer la question du “poids d’amour” que comporteront ses vacances. C’est la programmation essentielle. Les vacances risquent d’être un “monstre d’égoïsme” camouflé en détentes.

2. Dieu dans ses valises

Refaire ses valises. Dieu s’y trouve-t-il ? Le plus commode, c’est une petite Bible ; ou une vie de saint ; ou, pourquoi pas, un petit ouvrage de théologie ; en tout cas ce petit Magnificat si complet. N’oublions pas non plus ces signes qui aident à franchir l’invisible : son chapelet ; une petite icône ; une croix. Tout se transporte.

3. Une route dans la foi

La foi est mon lien avec Dieu. C’est Dieu dans mon cœur à tout moment du voyage. Pas seulement cinq minutes dans les brumes du sommeil. Tout le temps.

4. Fuir les lieux sans Dieu

Ne pas se mettre dans des situations ambiguës, des promiscuités malsaines, dans des états qui abîment notre lien à Dieu et aux autres.

5. Des moments pour Dieu seul

Les vacances sont comme un long dimanche, un étalement du repos dominical et donc une anticipation du repos éternel. Alors, posons des actes concrets.

6. Ne pas manquer la Messe

Bas les masques ! Trop de prétextes pour ” ne pas avoir eu le temps ” ce dimanche : les horaires de train, d’avion, les ballades en montagnes, les pays sans église. Prétextes !

7. Contempler

Sans contact avec la beauté, on s’aigrit vite. Beauté de la nature : ” Dieu n’est que dans la campagne ” disait un célèbre citadin athée. Beauté dans l’art. Beauté inépuisable des êtres humains. Faire l’expérience de la splendeur de ces rayons de Dieu.

8. Témoigner

Pourquoi pas ? En vacances, on ne se contente pas de ” rester ” chrétien. On le suscite chez les autres.

9. Servir

Dieu s’est fait homme non pour être servi mais pour servir. La route vers Dieu suit le même chemin. En vacances, on aime se faire servir. Parfois, d’une manière tyrannique. Parce qu’on paye.

10. Se réjouir

Si les vacances sont une anticipation du repos éternel, ce dimanche sans fin, elles seront joyeuses. Que de vacanciers affairés rouges d’insatisfactions ! Le chrétien se réjouit de tout parce que sa joie est d’abord en Dieu. Il se réjouit même des vacances des autres quand lui-même reste au travail. La joie est le fruit précieux de vacances ” réussies ” selon Dieu. Loin de l’idéal mondain d’une oisiveté paresseuse et déshumanisante (et là on bronze toujours idiot), le chrétien secrète la joie comme Dieu donne sa grâce, dans la vérité et la gratuité du don de soi. Au retour, mieux que les fières photos de ses exploits touristiques, il livrera le témoignage d’un cœur plus joyeux d’avoir pris Dieu en vacances.

Fête de la musique – Le 21 juin 2024

Fête de la musique – Le 21 juin 2024

Le 21 juin de 18h30 à 23h,

Grande fête de la Musique à Saint-Nizier

Pourquoi ?

Chaque année, la fête de la musique est un moment convivial incontournable marquant le solstice d’été.
Des centaines de personnes passeront devant les portes de Saint Nizier.
Cette année, notre vœu est qu’elles puissent chanter et danser pour Jésus ! Nous voulons que cette soirée permette de donner une image joyeuse de la religion, et qu’elle soit un temps fort de fraternité, de réflexions, de prière pour toutes ces personnes qui n’ont pas la chance de connaitre Jésus.

Quelle organisation ?

Le parvis de l’église sera animé avec :
une scène sera installée et l’animation des musiques catholiques sera animée par le chanteur professionnel Anael Pin,
–  un stand de nourriture et de boissons,
un accueil convivial sur le parvis par les paroissiens.

Ces diverses activités permettront d’inviter les badauds à rentrer dans l’église pour un temps de recueillement et de méditation auprès de Jésus présent dans l’adoration.

Des démarches personnelles comme des confessions, des personnes pouvant prier pour des intentions, seront également possibles.

Comment participer?

Ainsi, chaque paroissien est invité à s’investir, même de manière très discrète, en participant à ce temps, pour ne pas garder ce trésor de la foi pour soi.
Vendre des crêpes, aider à la déco du parvis, bricoler des manges debout en bois, sourire aux passants, il y en a pour tout le monde !

Nous avons besoin de toi, viens nous t’attendons !

Comment s’inscrire ?

En utilisant le lien ICI 

 

Pèlerinage des hommes, époux et pères à Cotignac – 2024

Pèlerinage des hommes, époux et pères à Cotignac – 2024

Pèlerinage des hommes, époux et pères de famille de Cotignac 

chapitre de Saint-Nizier

Les 5, 6 et 7 juillet prochains : 3 jours de marche à l’écart du monde, de prière et de partage fraternel, pour rendre grâce à Dieu des merveilles qu’Il fait dans nos vies et pour confier vos intentions de pères de famille…

Un moment de fraternité pour offrir ses faiblesses, s’abonner au Père et rendre grâce !

 

 Le thème de cette année : « Ma grâce te suffit » 2 Co 12-9

.

Nous cheminerons en petits groupes.
Places limitées.
Questions : cotignac.p@saintnizier.fr
   
  
La réunion d’information aura lieu le lundi 10 juin 2024
à 19h30 – salle Ozanam (maison du 4 rue Saint-Nizier)

 

En savoir plus sur le pèlerinage à Cotignac sur le site internet dédié ICI.

Inscriptions closes !

 « Cette fraternité des pères est belle, en ce qu’elle réveille les pèlerins et leur fait découvrir l’audace des chrétiens missionnaires.
C’est beau ! »

Proposition de neuvaine à prier avant de partir en pèlerinage à Cotignac

Au nom du Père, et du Fils, et du Saint Esprit… Ainsi soit-il.

Que le Seigneur tout Puissant et Miséricordieux nous conduise dans la voie de la Paix et de la Prospérité, et que l’ange Raphaël soit notre compagnon de route ; afin que nous revenions ensuite à nos demeures dans la paix, le salut et la joie.

Notre Père…

On méditera le temps nécessaire chaque jour le thème correspondant :
1er : les raisons et intentions me poussant à partir en pèlerinage
2e : l’état d’esprit que je veux avoir dans le pèlerinage
3e : les intentions de ma famille à porter
4e : les intentions de ma Paroisse et de mes réseaux relationnels
5e : les intentions du Pape et de l’Eglise universelle
6e : le thème du pèlerinage « Fortifie-toi et prends courage» (Jos 1, 6, 4)
7e : Méditation des 3 paraboles de la Miséricorde (Luc 15, 1-32)
8e : la figure de Joseph (Gen 37 et suivants)
9e : l’abandon au Seigneur, pour le pèlerinage comme ma vie (Entre Tes mains, je remets mon esprit)

On dira alternativement l’une des prières suivantes, chaque jour :

« Prions. Ô Dieu qui avez fait traverser les fils d’Israël à pied sec au milieu de la Mer Rouge, et qui par l’étoile avez montré aux trois rois mages le chemin qui mène à Vous, accordez-nous, nous Vous en prions, un chemin sûr et un temps paisible, afin que sous la conduite de Votre saint ange, nous puissions parvenir d’abord au Lieu saint où nous tendons, et ensuite au port du Salut éternel ».

« Dieu qui avez fait sortir Abraham d’Ur en Chaldée, et qui l’avez gardé sain et sauf dans toutes ses pérégrinations, nous Vous en prions, daignez protéger Vos serviteurs en chemin ; soyez pour nous Seigneur un Secours dans le besoin, une Consolation sur le chemin, un Rafraichissement dans la chaleur, une Protection dans la pluie et le froid, un Appui dans la lassitude, un Soutien dans l’adversité, un Bâton dans la tentation, un Port dans les écueils, afin que sous Votre conduite nous parvenions bonnement au Sanctuaire, et revenions ensuite à nos demeures ».

« Écoutez Seigneur, les supplications de Vos serviteurs, disposez leur chemin dans l’abondance de votre Salut, afin que nous recevions toujours votre Aide dans les variations du chemin et de la vie ».

« Que votre famille, Seigneur, avance toujours dans la voie du salut, et qu’en observant les exhortations de St Jean Baptiste, elle puisse aller à Celui qu’il a annoncé et précédé, Jésus le Christ Notre Seigneur, Lui qui vit et règne avec Vous dans l’unité du Saint Esprit, Dieu pour les siècles des siècles, Amen ! »

Notre Dame de la route, priez pour nous !
Saint Joseph, priez pour nous !
Allons en paix, au nom du Christ !

Procession de la Fête-Dieu 2024

Procession de la Fête-Dieu 2024

Procession de la Fête-Dieu 2024

  

Une journée dépaysante

Procession du Saint-Sacrement dans les rues de Lyon de l’église Saint-Georges (métro Vieux-Lyon) à l’église Saint-Nizier (rue Edouard Herriot, Lyon 2)

La Fête du Saint- Sacrement (2e dimanche après la Pentecôte a été instituée au Moyen-Age pour commémorer la présence de Jésus-Christ dans le sacrement de l’eucharistie.

Quel est le sens de la fête du Corps et du Sang du Christ ?

Depuis la réforme liturgique du concile Vatican II, la Fête Dieu est appelée « Fête du Saint-Sacrement du Corps et du Sang du Christ ». La Fête du Corps et du Sang du Christ commémore l’institution du sacrement de l’eucharistie. Elle est un appel à approfondir le sens de l’eucharistie et sa place dans notre vie. Cette fête est la célébration du Dieu d’amour qui se révèle en donnant son corps et son sang, en se donnant à nous comme nourriture de vie éternelle. Le sens de la fête du corps et du sang du Christ est un peu différent de celui de la Fête Dieu qui était plus centrée sur l’adoration de la présence réelle du Christ.

Description de la procession de la Fête-Dieu

Pendant la procession de la Fête-Dieu, le prêtre porte l’eucharistie au milieu des rues et des places . On abrite le Saint Sacrement sous un dais en marchant sur un tapis de pétales de rose que des enfants jettent sur le chemin du Saint- Sacrement.