Agir ensemble contre les abus sexuels

Agir ensemble contre les abus sexuels

La prévention contre les abus sexuels sur mineurs et sur personnes vulnérables est un sujet majeur, central et prioritaire pour notre diocèse.

Une série de 12 entretiens filmés a été réalisée avec des victimes, psychiatres, policier, magistrat, journaliste, théologien, pasteurs. Autant d’analyses et de points de vue qui se doivent d’être connus et compris par tous ceux qui sont engagés au service de l’Église. Des outils de formation et de prévention sont à votre disposition ici

Comment est né ce projet ?

« Ce projet est né d’un constat que tous nos acteurs pastoraux n’ont pas le même niveau de formation ou d’information sur ce sujet grave. Nous avons la mission de former tous ceux qui dépendent de nous à ces questions. Mieux on comprendra ce que vivent les victimes, mieux on pourra répondre, mieux on pourra prévenir. »

 

 

1 – La blessure de l’enfant victime

Véronique Garnier, déléguée épiscopale pour la protection des mineurs et des personnes vulnérables à Orléans, victime d’un prêtre de 13 à 15 ans, offre son témoignage pour libérer la parole et s’adresse aux membres de l’Église et aux familles avec un message d’espérance et de foi en l’Église.

2 – La blessure et la reconstruction

Olivier Savignac, membre président de l’association Parler et Revivre, victime d’un prêtre du MEJ à 13 ans, musicien et père de famille, nous appelle à prendre conscience, comprendre et agir pour protéger nos enfants, combattre le fléau de la pédocriminalité et renouveler l’Église.

3 – À l’écoute des victimes

Liliane Daligand, psychiatre, professeur émérite de médecine légale, expert de justice, nous permet de mieux comprendre le traumatisme et les conséquences d’un abus sur un mineur. Les signes qui doivent nous alerter chez l’enfant. Elle donne à chacun de précieux conseils pour mieux accompagner et écouter les enfants.

4 – Qu’est ce qu’un pédophile ?

Gérard Ribes, psychiatre, sexologue, aide à discerner et distinguer les comportements inadaptés, les attitudes inappropriées, les gestes et les conditions d’encadrement préoccupantes.

5 – Les infractions pénales à caractère sexuel

Thierry Moulin, Major de police, chef d’un groupe d’enquête à la Brigade Départementale de la Protection de la Famille à Lyon, donne des clés simples pour lire ce qui se joue aujourd’hui dans les environnements et les vies des enfants : des mots, des chiffres, des dangers. Il explique comment faire en cas de soupçon ou de fait avéré.

6 – Quel est le rôle de la justice ?

Jean-Olivier Viout, ancien procureur général près la cour d’appel de Lyon, expose les règles de droit en matière d’abus sexuels sur mineurs. Il nous dit comment faire pour saisir la justice.

7 – La mécanique du silence

Isabelle de Gaulmyn, rédactrice en chef du journal La Croix et lyonnaise raconte ce qui peut créer au fil du temps des mécaniques perverses de silence institutionnel, d’aveuglement social.

8 – Que fait l’Église ?

La Conférence des Evêques de France et les diocèses doivent rendre compte de ce qui est engagé pour la lutte contre les abus sexuels. Dans cette vidéo, les actions, les règles et les efforts qui sont faits sont expliqués par Mgr de Moulins-Beaufort, président de la Conférence des Evêques de France, archevêque de Reims.

9 – Ecouter, signaler : comment faire ?

De nombreuses ressources sont mis à la disposition des diocèses pour les soutenir et les accompagner dans l’écoute des victimes et le signalement de faits préoccupants. Ségolaine Moog explique les missions engagées par la Conférence des Évêques de France.

10 – L’accompagnement des prêtres

Il s’agit ici de comprendre comment les prêtres sont aidés à chercher un équilibre de vie affective et sexuelle, de poser la question d’un renouveau d’accompagnement de qualité pour chacun avec ses besoins dans son choix de vie et de service au Christ.

Le père Matthieu Thouvenot est recteur de la Basilique de Fourvière, prêtre du diocèse de Lyon depuis 2003, accompagnateur spirituel au discernement des vocations, formateur au séminaire Saint-Irénée.

11 – L’Église et son institution en discussion

Marie-Jo Thiel, médecin, professeure d’éthique à la faculté de théologie de Strasbourg, membre de l’académie pontificale pour la vie, présidente de l’association européenne de théologie catholique, propose des pistes de réflexion et de travail pour renouveler l’Église et faire face aux défis de demain pour lutter contre toutes sortes de dérives et d’abus spirituels ou sexuels.

12 – Le projet Agir ensemble contre les abus sexuels : explications

Emmanuel Gobilliard, évêque auxiliaire du diocèse de Lyon, responsable de la communication, nous invite à comprendre la genèse de ce projet, à s’approprier et personnaliser les outils du site preventionsabuseglise.fr de l’urgence de s’informer, de se former et d’être acteur de la lutte contre les abus sexuels.

 

 

Contact / Procédure de signalement
  • Écrire à Mr le Procureur de la République, Tribunal de Grande Instance – 67 rue Servient 69003 Lyon.
  • À l’Église : paroledevictime@cef.fr
  • Signaler à la Commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Église : 7 jours sur 7 de 9h à 21h au 01 80 52 33 55 ou victimes@ciase.fr
En 2020, vivez un Hiver Solidaire !

En 2020, vivez un Hiver Solidaire !

Qu’est-ce qu’Hiver Solidaire ?

Pour la deuxième année, Saint Nizier se mobilise pour accueillir dans un appartement de la paroisse, des personnes de la rue durant l’hiver et leur offrir, outre un abri, la possibilité de reprendre confiance en elles grâce aux relations fraternelles établies dans la durée avec des bénévoles investis dans cette opération. Ces bénévoles se relayeront pour partager, un dîner, une soirée, une nuit, un petit dej’ avec les personnes accueillies.  Ce sera l’occasion d’expérimenter la joie de vivre une vraie fraternité où chacun se sent accueilli et respecté pour ce qu’il est, sans être réduit à sa situation ou à son état de vie.

Hiver solidaire est l’expérience d’une vie familiale où chacun apprend à aimer gratuitement son prochain. Des amitiés se créent et perdurent même après la fin de l’hiver !

Réunion d’information le mercredi 2 octobre à 20h au 4, rue Saint Nizier.

Pour vous inscrire et recevoir toutes les informations nécessaires, remplissez le formulaire ICI


Vous pouvez retrouvez des images et des témoignages de l’année passée  ICI 

 

Horaire de messe de la Toussaint 2019

Horaire de messe de la Toussaint 2019

Horaire de messe de la Toussaint 2019

Vendredi 1er Novembre, c’est la fête de la Toussaint
Messe unique à 10h30
Pas de messe à 18h30 ce jour là  !
Messe pour les défunts – Samedi 2 novembre – 12h15

     

    Retour en images sur l’inauguration du nouveau Chemin de Croix

    Retour en images sur l’inauguration du nouveau Chemin de Croix



    Retour en images sur l’inauguration du nouveau chemin de croix

    Regard contemporain sur la passion du Christ

    L’ensemble de 15 tableaux peints à l’huile met en scène des personnages du XXI° siècle autour du Christ. Pour découvrir ce projet, vous pouvez visionner la vidéo réalisée pour lever des fonds ci-dessous :   

     

    UN PROJET À LA FOIS ARTISTIQUE, CULTUREL ET SPIRITUEL

    Nous souhaitons doter l’église Saint-Nizier d’un nouveau chemin de croix. Un chemin de croix raconte le dernier jour de la vie de Jésus en représentant les différentes scènes décrites dans les évangiles (de la montée du Christ portant sa croix au mont
    Calvaire, de sa condamnation à sa mort, jusqu’à sa mise au tombeau) auquel on adjoindra une quinzième station, représentant la Résurrection.

    L’ARTISTE : UN PAROISSIEN, PEINTRE, PÈRE DE FAMILLE

    Né en 1979, Bruno Desroche est marié et père de 3 enfants. Diplômé de l’école d’art lyonnaise Emile Cohl en 2001, il vit exclusivement de sa peinture jusqu’en 2007 où il devient en parallèle professeur de
    dessin classique auprès de 300 élèves à qui il s’efforce de donner une formation technique pure associé à une formation esthétique et humaine. Marqué par la fréquentation des frères de St Jean et des sœurs de Bethléem, puis par différentes
    JMJ, il souhaite aujourd’hui mettre son travail au service de sa foi.

    L’ŒUVRE : UN ENSEMBLE DE 15 TABLEAUX PEINTS À L’HUILE DE L45 X H70 CM.

    L’artiste qui souhaite inscrire son œuvre dans un temps long, a choisi de peindre à l’huile sur des panneaux en bois, traités à l’ancienne.

     

    UN FORT PARTI-PRIS : METTRE EN SCÈNE DES PERSONNAGES DU XXI° SIÈCLE AUTOUR DE JÉSUS, HOMME MORT SOUS LE RÈGNE DE CÉSAR.

    Jésus aura ce visage si reconnaissable, issu du Saint Suaire de Turin (ayant avant nous, inspiré les peintres des Christs Pantocrator des Icônes byzantines, puis Fra Angélico et beaucoup plus tard Rouault,
    sans oublier Rembrandt et Rubens). Mais, les personnages du tableau seront des hommes et des femmes de notre temps. Cet 
    anachronisme qui consiste pour un peintre à mettre en scène ses contemporains est d’ailleurs une tradition picturale très ancienne (depuis le Moyen-Age, les peintres ont représenté des scènes de l’ Evangile,
    brossant des personnages vêtus à la mode de leur époque, dans des décors qui leur étaient familiers, laissant à Jésus et Marie leur apparence traditionnelle). Le but est moins de projeter Jésus au XXIè siècle, que de mettre nos contemporains
    face au corps du Christ.





    Pellentesque tellus 


    Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing eli.




    Phasellus luctus


    Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing eli.




    Etiam sodales


    Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing eli.




    Nullam eu sem


    Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing eli.





    Pellentesque tellus 


    Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing eli.




    Phasellus luctus


    Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing eli.




    Etiam sodales


    Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing eli.




    Nullam eu sem


    Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing eli.





    Pellentesque tellus 


    Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing eli.




    Phasellus luctus


    Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing eli.




    Etiam sodales


    Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing eli.




    Nullam eu sem


    Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing eli.





    Pellentesque tellus 


    Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing eli.




    Phasellus luctus


    Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing eli.




    Etiam sodales


    Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing eli.




    Nullam eu sem


    Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing eli.

    L’argent, un levier pour la sainteté…?

    L’argent, un levier pour la sainteté…?

    Homélie du père Pierre-André Chevaux, dimanche 22 septembre 2019, messe des jeunes

    I. L’argent: un bien temporaire pour notre vie terrestre faite pour la vie éternelle II. L’amour de l’argent: un obstacle pour l’accès à la vie éternelle III. Subordonner l’usage de son argent à la charité Quelques pistes concrètes pour un juste usage de notre argent:
    • choisir de ne plus frauder dans le bus, tram, et autres transport, le parking, les impôts…
    • choisir de ne plus écouter ou regarder de films ou musiques sans les payer
    • choisir d’économiser sur l’achat de produits onéreux tels que l’alcool, les cigarettes, … pour redistribuer l’épargne en faveur de la solidarité (don aux pauvres, associations, quête…)
    • choisir de donner la dîme: une part de mon revenu
    • prendre le temps de faire un budget de mes dépenses et de réserver une partie pour la charité
    • choisir de consommer plus responsable (selon les critères de Laudato Si)
    • prendre les moyens d’éclairer ma conscience dans l’usage de mes biens (prière, formation…)
    En 2020, vivez un Hiver Solidaire !

    En 2020, vivez un Hiver Solidaire !

    Qu’est-ce qu’Hiver Solidaire ?

    Pour la deuxième année, Saint Nizier se mobilise pour accueillir dans un appartement de la paroisse, des personnes de la rue durant l’hiver et leur offrir, outre un abri, la possibilité de reprendre confiance en elles grâce aux relations fraternelles établies dans la durée avec des bénévoles investis dans cette opération. Ces bénévoles se relayeront pour partager, un dîner, une soirée, une nuit, un petit dej’ avec les personnes accueillies.  Ce sera l’occasion d’expérimenter la joie de vivre une vraie fraternité où chacun se sent accueilli et respecté pour ce qu’il est, sans être réduit à sa situation ou à son état de vie.

    Hiver solidaire est l’expérience d’une vie familiale où chacun apprend à aimer gratuitement son prochain. Des amitiés se créent et perdurent même après la fin de l’hiver !

    Réunion d’information le mercredi 2 octobre à 20h au 4, rue Saint Nizier.

    Pour vous inscrire et recevoir toutes les informations nécessaires, remplissez le formulaire ICI


    Vous pouvez retrouvez des images et des témoignages de l’année passée  ICI