Projet de loi bioéthique

Mardi 2 février, le Sénat entame l’examen en deuxième lecture du projet de loi bioéthique.

Ce texte sociétal cautionne « un droit à l’enfant » avec notamment la PMA (Procréation Médicalement Assistée) sans père rendant la paternité optionnelle et bouleversant la filiation.

PLUSIEURS LIGNES ROUGES ONT ETE FRANCHIES :

  • Il est une porte ouverte à la création de chimères homme/animal et d’embryons humains génétiquement modifiés. Ceci représente une véritable menace pour l’espèce humaine.
  • L’encadrement de l’interruption médicale de grossesse vole en éclat avec la possibilité
    d’avortements tardifs (la veille de l’accouchement) de fœtus en pleine santé pour des femmes confrontées à une situation de vulnérabilité ou de précarité.

Les évêques de France appellent les catholiques à se tourner vers Dieu en priant et en jeûnant (vendredi 22/01,  29/01 et vendredi 05/02) pour lui demander la grâce d’être ensemble des
artisans du respect de l’être humain dès sa conception.

Pour que les yeux et les cœurs de nos frères en humanité s’ouvrent et que ce projet de loi soit rejeté, retrouvons le courage de prier et de jeûner comme Jésus nous l’a enseigné.

Ainsi, en communion, nous pourrons construire la civilisation de la vie et la transmettre aux générations futures.

Nous confions cette intention de prière au cœur de la Vierge, Notre Dame de la Vie, et à l’intercession de saint Jean Paul II et du Vénérable Jérôme Lejeune.

Share This