Semaine Sainte

ensemble en chemin vers Pâques

Chers amis,

La semaine sainte aura cette année une saveur particulière, vraiment particulière. Sans doute aucun d’entre vous n’a vécu ainsi cette semaine, bloqués chez soi et dans l’impossibilité de rejoindre une communauté pour célébrer le mystère de Pâques. Comme nous le prions dans la belle prière de l’acte de communion spirituelle, demandons la grâce d’une plus grande soif pour le sacrement de l’Eucharistie et aussi la grâce d’une plus profonde compréhension des sacrements qui sont un don et non un dû, un surcroît de grâce pour notre pèlerinage terrestre. 

La semaine sainte est le cœur de la foi chrétienne. Par la liturgie nous vivons sacramentellement et donc vraiment la mort et la résurrection de Jésus. Nous mourons et nous ressuscitons spirituellement dans le Christ. Nous devenons des hommes et des femmes neufs. 

Entrons avec confiance dans cette semaine. Dieu connaît notre situation. Ce qui fait obstacle à son œuvre en nous ce ne sont pas les circonstances (impossibilité de la communion, de la confession…), c’est notre manque de foi, notre refus d’accepter ce que nous avons à vivre maintenant et là où nous sommes. Oui, si dans la foi nous acceptons humblement cette situation, l’Esprit fera encore plus en nous. 

Restons unis dans la prière et dans l’action de grâce, supplions Dieu pour nos gouvernants, les travailleurs, les soignants et les malades. Tenons notre poste de veilleur et d’intercesseur.

Je vous souhaite une belle semaine,

Père Hugues +

Avec la suppression des messes, « la pratique religieuse s’en trouve bousculée ». Un interdit qui, « permet incidemment de repenser au sens de ce qui était vécu et de vivre les rites en pensée, en paroles, en nommant leur signification ». Un contexte inédit, qui va permettre « aux citoyens de confession chrétienne de se réapproprier le sens de ce qu’ils vivent dans leur culte, précisément à l’heure où ils sont privés de participation »

Le dimanche des Rameaux ouvre la Semaine Sainte. Ce jour nous permet de revivre l’effervescence suscitée par l’entrée de Jésus à Jérusalem. Comme les foules, à notre tour, nous sommes invités à acclamer par nos chants de joie et nos rameaux, Celui qui vient au nom du Seigneur. Cette fête nous fait comprendre que nous vivons à chaque célébration : elle est joie qui naît d’une rencontre avec le Seigneur.

Programme des Rameaux :

 

10h Laudes en direct
10h30 Messe en direct
18h30 Adoration et Vêpres en direct

Démarche proposée

 Prendre des Rameaux d’un jardin si possible, en dessiner sinon, et les mettre en valeur dans votre habitation. Vous pouvez prendre tout “brin” ou branche de plante verte

Célébration Domestique

Tout baptisé est habilité par la grâce de son baptême à diriger ce temps de prière, à plus forte raison les parents pour leur famille. La célébration peut débuter dans le jardin ou à la porte de la maison ou de l’appartement, si c’est possible. On se dirigera ensuite vers le lieu de la prière. On peut se munir d’une croix ou d’une icône qui peut être confiée à un des participants.

Notre diocèse vous propose un document pour célébrer le dimanche des rameaux à domicile.

La célébration confinée ne concerne donc que la procession ou l’entrée solennelle que l’on peut mettre en place facilement avec les enfants. Ensuite pour ceux qui le souhaitent vous pouvez rejoindre la messe en direct à 10h45.

Messe en direct

Dans le récit de la Semaine sainte, Jésus rend visite à ses amis de Béthanie et Marie le parfume d’huile précieuse, comme pour le préparer à son ensevelissement. 

« Laisse-la observer cet usage en vue du jour de mon ensevelissement ! » (Jn 12, 1-11)

En entrant dans cette semaine sainte, nous sommes appeler à nous convertir , en préparant notre demande de pardon, en priant pour les catéchumènes, pour les malades que nous connaissons qui ne pourront pas vivre cette semaine, pour les soignants, toutes les personnes qui oeuvre au bien commun et les personnes isolées.

Programme du lundi Saint :

 

9h30 Laudes en direct
10h Messe
18h30 Adoration et Vêpres en direct

Démarche proposée

Mettre la Bible en évidence et en valeur pour cette semaine.

Messe en direct 

A l’heure où Jésus passait de ce monde à son Père, au cours du repas qu’il prenait avec ses disciples, il fut bouleversé au plus profond de lui-même, et il attesta : « Amen, amen, je vous le dis : l’un de vous me livrera. » Les disciples se regardaient les uns les autres, sans parvenir à comprendre de qui Jésus parlait. Comme il y avait à table, tout contre Jésus, l’un de ses disciples, celui que Jésus aimait, Simon-Pierre lui fait signe de demander à Jésus de qui il veut parler. Le disciple se penche donc sur la poitrine de Jésus et lui dit : « Seigneur, qui est-ce ? » Jésus lui répond : « C’est celui à qui j’offrirai la bouchée que je vais tremper dans le plat. » Il trempe la bouchée, et la donne à Judas, fils de Simon l’Iscariote. Et, quand Judas eut pris la bouchée, Satan entra en lui. Jésus lui dit alors : « Ce que tu fais, fais-le vite. » Mais aucun des convives ne comprit le sens de cette parole. Comme Judas tenait la bourse commune, certains pensèrent que Jésus voulait lui dire d’acheter ce qu’il fallait pour la fête, ou de donner quelque chose aux pauvres. Quand Judas eut pris la bouchée, il sortit aussitôt ; il faisait nuit. Quand il fut sorti, Jésus déclara : « Maintenant le Fils de l’homme est glorifié, et Dieu est glorifié en lui. Si Dieu est glorifié en lui, Dieu en retour lui donnera sa propre gloire ; et il la lui donnera bientôt. Mes petits enfants, je suis encore avec vous, mais pour peu de temps, et vous me chercherez. J’ai dit aux Juifs : Là où je m’en vais, vous ne pouvez pas y aller. Je vous le dis maintenant à vous aussi. Je vous donne un commandement nouveau : c’est de vous aimer les uns les autres. Comme je vous ai aimés, vous aussi aimez-vous les uns les autres. Ce qui montrera à tous les hommes que vous êtes mes disciples, c’est l’amour que vous aurez les uns pour les autres. » Simon-Pierre lui dit : « Seigneur, où vas-tu ? » Jésus lui répondit : « Là où je m’en vais, tu ne peux pas me suivre pour l’instant ; tu me suivras plus tard. » Pierre lui dit : « Seigneur, pourquoi ne puis-je pas te suivre maintenant ? Je donnerai ma vie pour toi ! » Jésus réplique : « Tu donneras ta vie pour moi ? Amen, amen, je te le dis : le coq ne chantera pas avant que tu m’aies renié trois fois. » (Saint Jean 13, 21-33 ; 36-38)

« Dieu fais-nous revenir » (Psaume 79). Ce cri du psalmiste devient souvent le nôtre, lorsque nous réalisons, qu’à cause de notre faiblesse ou du péché, nous avons besoin de renouer avec lui ou tout simplement d’intensifier notre vie baptismale. Chacun alors pense spontanément au sacrement de la pénitence et de la réconciliation, qui représente le chemin de la conversion privilégié dans l’Eglise latine depuis le Moyen Age jusqu’à une période récente. Or l’épidémie nous prive de ce chemin. Aussi-est‑il intéressant d’ouvrir Célébrer la pénitence et la réconciliation, le Rituel du sacrement.

Programme du mardi Saint :

 

9h30 Laudes en direct
10h Messe
18h30 Adoration et Vêpres en direct
20h30 Veillée d’Adoration et de Réconciliation (célébration pénitentielle)

Démarche proposée

Demander pardon à Dieu et à quelqu’un de notre entourage (famille, proche) par courrier ou téléphone.

Messe en direct 

Veillée en direct 

Cet office, généralement célébré entre le Lundi et le Mercredi saint, présidé par l’évêque du diocèse, n’appartient pas au Triduum pascal mais représente un symbole fort : celui de l’unité de la communauté diocésaine autour de son évêque. Les trois huiles saintes sont également bénies à ce moment-là.

C’est pendant cette liturgie que l’évêque bénira les trois huiles qui serviront à la célébration des sacrements. « Il s’agit tout simplement d’huile d’olive comme en Palestine autrefois ». La première huile est celle des catéchumènes, qui servira lors des différents scrutins précédant le baptême, et qui symbolise la force et la lutte contre le mal. La deuxième huile est celle pour le sacrement des malades, qui servira au moment de l’extrême onction. La troisième huile est le Saint-Chrême qui servira pour la célébration du baptême, des ordinations et de la confirmation. Elle est parfumée de manière spécifique avec du baume de Judée ou des huiles essentielles de rose ou de jasmin. Elle symbolise quant à elle notre communion avec Dieu et le Christ.

Programme du mercredi Saint :

 

9h30 Laudes en direct
10h Messe
18h  Messe chrismale sur la RCF et YouTube du diocèse
18h30 Adoration et Vêpres

Démarche proposée

Prions pour l’église de Lyon, nos prètres et nos évêques et déposons une bougie sur le bord de notre fenêtre.

Messe en direct

Jésus prend son dernier repas avec les douze Apôtres dans la salle dite du « Cénacle ». Au cours de ce repas, Jésus va se mettre à genoux devant chacun de ses disciples et leur laver les pieds. Il prend la tenue de serviteur et dit : « C’est un exemple que je vous ai donné afin que vous fassiez vous aussi comme j’ai fait pour vous. »

Après ce repas de la Cène, l’heure de l’épreuve approchant, le Christ se rend au jardin des Oliviers avec les apôtres pour veiller et prier.

Le Jeudi Saint, l’Église célèbre la messe « en mémoire de la Cène du Seigneur », puis le Saint Sacrement est déposé au « reposoir », l’autel est dépouillé, la croix est enlevée et voilée. Tout ce dépouillement : le Christ est entré dans sa passion, dépouillé de tout. C’est une nuit d’adoration, les fidèles s’unissent à la prière du Christ ce soir-là, en veillant auprès du Saint-Sacrement (le pain et le vin consacrés au cours de la messe) jusque tard dans la nuit.

Programme du jeudi Saint :

 

9h30 Office des Ténèbres
19h Repas du Seder à la maison
20h30 Messe en mémoire de la cène du Seigneur
Adoration au reposoir

Démarches proposées

  • Lavement des pieds ou des mains, prendre de l’eau, une bassine, un linge. Si je suis seul(e), appeler quelqu’un avec qui j’aimerai passer ce moment du lavement des pieds.
  • Jeudi Saint est également la fête du sacerdoce, donc de nos prêtres ! N’hésitez pas à leur souhaiter « bonne fête ».

 

Célébration domestique

Le diocèse met à votre disposition un livret pour célébrer le jeudi Saint à la maison :

Repas du Seder

Ce repas à base d’agneau et de pain azime est un rite familial juif. C’est au cours d’un repas pascal que Jésus, la veille de sa mort, a donné son corps et son sang à ses disciples en leur demandant de refaire ce geste pour tous ceux qui croiraient
en lui. Pour nous, chrétiens, l’expérience du repas pascal aide donc à mieux comprendre le sens de l’Eucharistie. Le repas pascal qui suit s’inspire du repas pascal juif dans son déroulement, sa structure, ses rites mais il est adapté pour les chrétiens : ce n’est pas seulement la libération de l’esclavage de l’Egypte, mais la libération apportée par Jésus qui est rappelée.

* Où trouver du raifort ? bien souvent au rayon « épicerie étrangère » ou « épicerie fine », voir dans le rayon « sauces et condiment ». Prendre du wasabi si on n’en trouve pas !

Messe et Adoration en direct

Trahi par son disciple Judas, le Christ est arrêté. Il est accusé de semer le désordre par ses enseignements et surtout d’usurper le titre de Messie, c’est-à-dire de Fils de Dieu envoyé pour sauver les hommes. Interrogé par Ponce Pilate (gouverneur romain de la région), flagellé par les soldats, Il est condamné à être cloué sur une croix – supplice alors réservé aux criminels.

Programme du vendredi Saint :

 

9h30 Office des ténèbres
15h Chemin de Croix en direct
20h30 Célébration de la Passion du Seigneur en direct

Démarche proposée

Vénération de la croix : prendre une croix, prendre un linge, du parfum, des fleurs ou un beau tissus pour la mettre en valeur, et l’honorer pendant l’office ou un temps de prière.

Chemin de Croix en direct

Découvrir le Chemin de Croix de l'église Saint Nizier

Chemins de Croix domestiques

Le diocèse vous porpose des documents de « Célébration domestique du chemin de croix » pour tous les âges :

Office de la croix en direct

« Que se passe-t-il ? Aujourd’hui, grand silence sur la terre ; grand silence et ensuite solitude parce que le Roi sommeille. La terre a tremblée et elle s’est apaisée, parce que Dieu s’est endormi dans la chair. » C’est par ces mots que commence l’homélie très ancienne que la liturgie des Heures nous donne à méditer chaque année le Samedi saint lors de l’Office des Lectures.

Homélie ancienne pour le grand et Saint samedi

 » Éveille-toi, ô toi qui dors « 

Que se passe-t-il ? Aujourd’hui, grand silence sur la terre ; grand silence et ensuite solitude parce que le Roi sommeille. La terre a tremblé et elle s’est apaisée, parce que Dieu s’est endormi dans la chair et il a éveillé ceux qui dorment depuis les origines. Dieu est mort dans la chair et le séjour des morts s’est mis à trembler. ~

C’est le premier homme qu’il va chercher, comme la brebis perdue. Il veut aussi visiter ceux qui demeurent dans les ténèbres et dans l’ombre de la mort. Oui. c’est vers Adam captif, en même temps que vers Ève, captive elle aussi, que Dieu se dirige, et son Fils avec lui, pour les délivrer de leurs douleurs. ~

Le Seigneur s’est avancé vers eux, muni de la croix, l’arme de sa victoire. Lorsqu’il le vit, Adam, le premier homme, se frappant la poitrine dans sa stupeur, s’écria vers tous les autres : « Mon Seigneur avec nous tous ! » Et le Christ répondit à Adam : « Et avec ton esprit ». Il le prend par la main et le relève en disant : Éveille-toi, ô toi qui dors, relève-toi d’entre les morts, et le Christ t’illuminera.

« C’est moi ton Dieu, qui, pour toi, suis devenu ton fils ; c’est moi qui, pour toi et pour tes descendants, te parle maintenant et qui, par ma puissance, ordonne à ceux qui sont dans les chaînes : Sortez. À ceux qui sont dans les ténèbres : Soyez illuminés. À ceux qui sont endormis : Relevez-vous.

« Je te l’ordonne : Éveille-toi, ô toi qui dors, je ne t’ai pas créé pour que tu demeures captif du séjour des morts. Relève-toi d’entre les morts : moi, je suis la vie des morts. Lève-toi, œuvre de mes mains ; lève-toi, mon semblable qui as été créé à mon image. Éveille-toi, sortons d’ici. Car tu es en moi, et moi en toi, nous sommes une seule personne indivisible.

« C’est pour toi que moi, ton Dieu, je suis devenu ton fils ; c’est pour toi que moi, le Maître, j’ai pris ta forme d’esclave ; c’est pour toi que moi, qui domine les cieux, je suis venu sur la terre et au-dessous de la terre ; c’est pour toi, l’homme, que je suis devenu comme un homme abandonné, libre entre les morts ; c’est pour toi, qui es sorti du jardin, que j’ai été livré aux Juifs dans un jardin et que j’ai été crucifié dans un jardin.

« Vois les crachats sur mon visage ; c’est pour toi que je les ai subis afin de te ramener à ton premier souffle de vie. Vois les soufflets sur mes joues : je les ai subis pour rétablir ta forme défigurée afin de la restaurer à mon image.

« Vois la flagellation sur mon dos, que j’ai subie pour éloigner le fardeau de tes péchés qui pesait sur ton dos. Vois mes mains solidement clouées au bois, à cause de toi qui as péché en tendant la main vers le bois. ~

« Je me suis endormi sur la croix, et la lance a pénétré dans mon côté, à cause de toi qui t’es endormi dans le paradis et, de ton côté, tu as donné naissance à Ève. Mon côté a guéri la douleur de ton côté ; mon sommeil va te tirer du sommeil des enfers. Ma lance a arrêté la lance qui se tournait vers toi.

« Lève-toi, partons d’ici. L’ennemi t’a fait sortir de la terre du paradis ; moi je ne t’installerai plus dans le paradis, mais sur un trône céleste. Je t’ai écarté de l’arbre symbolique de la vie ; mais voici que moi, qui suis la vie, je ne fais qu’un avec toi. J’ai posté les chérubins pour qu’ils te gardent comme un serviteur ; je fais maintenant que les chérubins t’adorent comme un Dieu. ~

« Le trône des chérubins est préparé, les porteurs sont alertés, le lit nuptial est dressé, les aliments sont apprêtés, les tentes et les demeures éternelles le sont aussi. Les trésors du bonheur sont ouverts et le royaume des cieux est prêt de toute éternité. »

Programme du samedi Saint :

 

9h30 Office des Ténèbres
20h30 Veillée Pascale

Démarches proposées

  • Préparer un cierge pascal : dessiner sur une bougie blanche dessus à la peinture ou au vernis rouge une croix,
  • Eteindre les lumières, commencer la célébration dans la pénombre, puis à partir du Gloria allumer des lampes et bougies en plus grands nombres, jusqu’à la grande lumière à l’Alleluia! 

Film de St Irénée

Veillée Pascale en direct

Célébration domestique

La fête de Pâques est la plus importante pour les chrétiens. Elle célèbre la Résurrection du Christ, sa victoire sur la mort qui est l’élément central de la foi chrétienne. Elle est la fête chrétienne la plus ancienne et la fête centrale de l’année liturgique.

Cette nuit Jésus est ressuscité. Il sort de son tombeau, laisse les linges, et libère les prisonniers de la mort. 

La résurrection c’est la victoire de la vie sur toutes morts, sur toutes nos morts. Au moment où il sort du tombeau, il nous entraîne avec Lui pour vivre avec un grand « V ». Certes nous savons que nous avons encore du chemin à parcourir mais nous sommes assurés d’être accompagné et soutenu !

Que le Christ vous fasse sortir de vos tombeaux, la tristesse, la peur, la culpabilité, le regret, l’amertume, l’addiction ! 

Amen !

Père Hugues +

Programme du dimanche de Pâques:

 

10h Laudes en direct
10h30 Messe en direct
18h30 Adoration et Vêpres

Démarche proposée

Proclamer, annoncer Christ est Ressuscité, appeler 3 personnes au-moins pour partager notre joie !

Idées pour les enfants

La semaine Sainte

Théobule propose à vos enfants  6 évangiles pour vivre la semaine sainte.

Kit de la semaine Sainte

Pour chaque jour de la semaine sainte (du dimanche des rameaux au dimanche de Pâques) retrouvez des propositions complètes structurées autour de la parole et de la célébration ainsi que des activités, coloriages, BD à télécharger pour les plus jeunes.

Chemin de Croix pour les primaires

Chemin de Croix pour les maternelles

Share This