04 72 41 18 05 contact@saintnizier.fr
Sélectionner une page
Homélie du 28ème dimanche du temps ordinaire – Dimanche 11 octobre 2020

Homélie du 28ème dimanche du temps ordinaire – Dimanche 11 octobre 2020

Homélie du dimanche 11 octobre 2020 – Messe de 10h30 – à l’occasion des Confirmations, par Monseigneur Patrick Le Gal.

ÉVANGILE

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là,
Jésus se mit de nouveau à parler aux grands prêtres et aux pharisiens, et il leur dit en paraboles :
« Le royaume des Cieux est comparable à un roi qui célébra les noces de son fils. Il envoya ses serviteurs appeler à la noce les invités, mais ceux-ci ne voulaient pas venir. Il envoya encore d’autres serviteurs dire aux invités : ‘Voilà : j’ai préparé mon banquet, mes bœufs et mes bêtes grasses sont égorgés ; tout est prêt : venez à la noce.’

Mais ils n’en tinrent aucun compte et s’en allèrent, l’un à son champ, l’autre à son commerce ; les autres empoignèrent les serviteurs, les maltraitèrent et les tuèrent.
Le roi se mit en colère, il envoya ses troupes, fit périr les meurtriers et incendia leur ville.
Alors il dit à ses serviteurs : ‘Le repas de noce est prêt, mais les invités n’en étaient pas dignes.
Allez donc aux croisées des chemins : tous ceux que vous trouverez, invitez-les à la noce.’
Les serviteurs allèrent sur les chemins, rassemblèrent tous ceux qu’ils trouvèrent, les mauvais comme les bons, et la salle de noce fut remplie de convives.

Homélie : Témoigner et persévérer

Homélie : Témoigner et persévérer

Homélie du dimanche 17 novembre 2019, messe de 10h30, par le père Hugues.

 

« Témoigner et persévérer »

 

Jérusalem est assiégée par l’armée romaine de Titus en 70 après JC. Suite à une révolte des juifs. La ville sera prise, ses habitants seront pour la plupart massacrés et elle sera détruite, son temple sera détruit. Pour la deuxième fois de son histoire, le temple de Jérusalem, lieu central du culte juif, sera détruit.

En annonçant cette destruction, « il n’en restera pas pierre sur pierre », Jésus rappelle à ses auditeurs que rien sur terre n’est éternel, que tout passe. Cette église, si belle, passera.

certes, l’histoire humaine est une succession de tragédies, mon histoire traverse des tragédies, qui me touchent directement ou indirectement. Ces tragédies provoquent en moi de la souffrance. Et Jésus dit qu’avant tout cela il y a pour les chrétiens la persécution, que le chrétien doit non pas craindre les aléas de l’histoire mais craindre la persécution.

En fait pour les chrétiens, c’est double dose : non seulement ils subissent ce que tous subissent, à savoir les drames du mal dans le monde comme la maladie, mais aussi ils subissent la persécution à cause de leur choix libre et volontaire du Christ ! Surtout si vous voulez une existence paisible, ne venez plus à la messe !

Le témoignage

Cela vous amènera à rendre témoignage.

Ce texte est un appel à la mission !

Le chrétien est un missionnaire, le chrétien est un témoignant, ie un martyr en grec. Pour faire connaitre Dieu au monde.

Il s’agit d’un service à rendre au monde. Vous êtes des envoyés dans le monde. Êtes vous aux affaires du Père comme Jésus l’était dès l’âge de ses 12 ans ?

Ainsi vous devenez les messagers de Dieu dans le monde et ses ambassadeurs. Il ne s’agit pas seulement suivre Jésus, il s’agit aussi d’être envoyé pour Lui et devant Lui. A partir du moment où vous choisissez d’appartenir à Jésus et de Le suivre, il se sert de vous, et ce dans le monde.

Alors vous devenez comme responsables de tous les non chrétiens qui vous entourent : qui en effet est en capacité de leur annoncer l’amour de Dieu ?

Et c’est un immense privilège ! Pensez ! Vous etes les collaborateurs de Dieu, vous etes co constructeurs de son Royaume ! Dieu a besoin de vous ! Voilà un sens profond et véritable de la vie ! Voilà une raison de dépenser son énergie, son temps, son argent, sa vie !

Si vous connaissez Jésus Christ, alors vous connaissez la meilleure nouvelle du monde, la partager est le plus grand service que vous puissiez accomplir en faveur de quelqu’un.

 

La persécution

D’où les persécutions ! Voulez vous être persécuté va avec voulez vous appartenir à Jésus ? Ou voulez vous être baptisé ?

« Vous serez détestés de tous » :

Peut-être qu’aujourd’hui vous ne vous sentez pas menacés physiquement. Certains chrétiens, même en France, sont menacés physiquement à cause de leur foi. Cette parole résonne clairement pour eux !

Vous sentez toutefois que parler de foi est très souvent sensible, que vous pouvez etre raillés, voire ostracisées.

« Pas un cheveux ne sera perdu » :

Parole très forte, « pas un cheveux » ! parole de réconfort : Dieu voit et sait tout ce que vous subissez à cause de Lui ! Et tout ce que vous souffrez dans votre corps et coeur portera du fruit !

La perservance donne de conserver sa vie :

Vous pouvez perdre votre vie en n’étant pas perserverant ! Et vous pouvez la garder en mourant par votre perserverance.

Parole d’encouragement ! Appel à la radicalité : ne lâchez rien dans votre lutte dans la persécution. Il en va de votre vie éternelle : la persécution est le lieu d’un combat spirituel, qui demande des armes spirituelles, comme la prière, la prière personnelle, la prière de l’Eglise et des frères.

Pour qui et pour quoi vivez vous ? Pour qui et pour quoi etes vous prêt à donner votre vie ?

 

La persévérance

Le découragement vient de la peur et la peur est la peur de perdre.

Je reçois en donnant et en servant.

L’évangélisation consiste dans la foi à mettre les intérêts de Dieu avant les miens. L’évangélisation consiste à influencer le monde, plus qu’à être influencé par lui.

Au fond, la grace à demander c’est la grace de choisir le Christ comme celui que je sers et non comme celui qui est à mon service.

Contre la peur :

Ce que dit Jésus fait peur. Je pense peut être particulièrement à ceux d’entre vous qui commencez dans la foi. Et en fait vous etes sans doute plus attaqués que ceux qui sont chrétiens depuis le biberon et vous connaissez davantage le poids de ces paroles.

Acte de foi pour affronter la peur : je sais Seigneur que tu me conduis sur le chemin du vrai bonheur, je suis à ton service pour annoncer la source de la vraie joie, joie que le monde ne peut apporter mais que toi tu apportes; je te rends grace pour l’immense privilège que j’ai de pouvoir te servir. Je crois S que tout ce que je subis n’est pas perdu.

Contre le découragement :

L’attente fortifie la foi : vous ne savez pas ce que Dieu fait et prépare. Le temps est mis à profit pour grandir.

Travailler pour manger, « affairé sans rien faire » : le devoir d’état, et le discernement dans l’emploi de mon temps. Acte de foi que Dieu vous fait grandir.

Le devoir d’état est aussi missionnaire : acte de foi que Dieu vous envoie. Que vous etes ses envoyés auprès de vos élèves, auprès de votre famille, auprès de vos collègues;

Acte de foi pour lutter contre le découragement : Seigneur tu sais ce que je traverse actuellement, tu vois ma fatigue et ma douleur; je sais S que tu es là et que tu m’accompagnes, donne moi de voir ce que je vis avec tes yeux, donne moi de ne pas m’écrouler, je crois Seigneur que ta grace m’accompagne chaque jour et que dans cette épreuve tu me construis et me fortifie.

 

Guéris moi Seigneur de ma peur de perdre !

Voulez vous etre persécuté ? Il y a un choix. En choisissant le Christ, la foi, le Christ vous rappelle aujourd’hui que vous souffrirez, vous souffrirez plus que les autres.

Voulez vous ?